Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
21 avril 2012 - 00:00

2069 signatures pour protéger l'écosystème du bassin de Chambly

Par Yves Bélanger

La pétition électronique « Protection de l’écosystème du bassin de Chambly » mise de l’avant par le Collectif pour le parc du bassin de Chambly a permis de récolter 2069 signatures, dont 1179 ont été recueillies par voie électronique et 890 sur la traditionnelle feuille de papier.

« Comme il est habituellement convenu que derrière chaque signataire il y a au moins dix sympathisants silencieux, on peut présumer qu'il y aurait plus de 20 000 citoyens en faveur de notre proposition. Cela confirme l’unanimité de la communauté régionale à l’égard de la conservation de ses milieux naturels riverains et sa préférence pour un développement durable, respectueux de l’environnement. Tous nos signataires et sympathisants font partie de la solution ! », a lancé Jean-Marie Balard, co-porte-parole du Collectif.

De son côté, Lorraine Moquin, également co-porte-parole du collectif a remercié tous eux qui ont pris le temps de signer la pétition. « Nous sommes également très reconnaissants envers les personnes qui ont fait la promotion de la pétition dans les lieux publics et dans leur entourage, ainsi qu’envers nos journaux locaux », ajoute Lorraine Moquin, co-porte-parole du Collectif. « Merci à tous! Il reste beaucoup d’étapes à franchir, mais grâce à vous, les portes vont continuer à s'ouvrir en haut lieu ! »

Dépôt de la pétition à l'Assemblée nationale

Le député de Chambly, Bertrand St-Arnaud a le 18 avril à l’Assemblée nationale les signatures qui demandent au gouvernement du Québec d’activer les mécanismes requis pour acquérir les milieux naturels du bassin de Chambly à des fins de conservation. Parmi les milieux naturels à prioriser, la pétition évoque la pointe nord de l’Île aux Lièvres, le milieu humide occupant le centre de l’île Goyer et la petite île au Foin.

Le gouvernement du Québec devra maintenant répondre par écrit à cette pétition citoyenne et ce, avant la fin des travaux parlementaires prévue pour la mi-juin.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Chambly Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Chambly Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.