Publicité
Vendredi, 28 novembre 2014
6 septembre 2012 - 00:00

Des radars photo sur l'autoroute 10

Par Marie-Josée Parent

Photo: (Photo : Courtoisie)
Ce panneau annoncera aux conducteurs la présence du radar photo.

Depuis vendredi, le ministère des Transports déploie de nouveaux radars photo afin de diminuer les excès de vitesse en zone de chantiers routiers. Dans la région, les automobilistes devront se méfier des appareils installés sur l'autoroute 10.

Le gouvernement va de l'avant avec sa promesse d'améliorer la sécurité des travailleurs sur la route. Il a ainsi fait l'acquisition de deux nouveaux appareils mobiles. Ils seront déployés en alternance sur huit chantiers routiers.

«Les sites ont été décidés selon leur emplacement, l'exposition des opérateurs et les risques d'accident, indique Guillaume Durivage, de Transport Québec. Nous avons aussi tenu compte de la proximité des zones d'opération.»

Les citoyens de Saint-Jean-sur-Richelieu devront désormais se méfier lorsqu'ils emprunteront l'autoroute 10. Le ministère a en effet choisi le chantier du secteur de Carignan, entre les autoroutes 30 et 35, ainsi que le secteur de Richelieu, entre le pont de la rivière Richelieu et l'autoroute 35.

Soulignons toutefois qu'une signalisation annoncera la présence de ces radars aux conducteurs. Ce panneau reprendra sur un fond orange le pictogramme déjà utilisé ailleurs au Québec.

Il est important de rappeler que, même si aucun point d’inaptitude n’est porté au dossier du propriétaire du véhicule pour une infraction détectée par l'appareil, le montant de l’amende est doublé puisqu'elle est commise dans une zone de travaux routiers.

Pour connaître l'emplacement exact des nouveaux appareils, consultez le www.objectifsecurité.gouv.qc.ca.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:




Chambly Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Chambly Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.