Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
5 octobre 2016 - 11:22

Semaine de la prévention des incendies sur le thème « C’est dans la cuisine que ça se passe ! »

Par Salle des nouvelles

Dans le cadre de la semaine de la prévention des incendies, qui se déroulera du 9 au 15 octobre, le Service d’incendie de la Ville de Chambly rappelle les conseils de sécurité et donne rendez-vous aux citoyens les 13 et 14 octobre, de 14 h à 19 h, au Canadian Tire de Chambly, situé sur le boulevard Fréchette, afin de répondre à leurs questions.

Selon les statistiques de 2014, au Québec, 28 % des incendies de bâtiments résidentiels prennent naissance dans la cuisine. Voilà pourquoi le ministère de la Sécurité publique fait sa campagne de prévention sur le thème « C’est dans la cuisine que ca se passe ! »

Saviez-vous qu’au Québec...
Environ 16 000 incendies surviennent annuellement. Depuis 2010, une baisse considérable de 27 % du nombre d’incendies a été observée, grâce à des activités de prévention efficaces et par la mise en œuvre des schémas de couverture de risque en incendie.

Près du tiers des incendies de bâtiment résidentiels débutent dans la cuisine, soit environ 1 300  incendies par année ou 25 par semaine. De ce nombre, près de la moitié sont dus à une distraction (47 %) et ce sont les appareils de cuisson (four, cuisinière ou autres équipements de cuisson) qui sont les éléments déclencheurs des incendies (82 % des cas).

À elle seule, l'utilisation inadéquate du matériau enflammé (combustible renversé accidentellement, huile de cuisson ou matières grasses) représente 325 incendies de cuisine par année.

Les huiles et matières grasses pour la cuisson sont les premières matières enflammées lors d'incendies de cuisine. Selon les rapports, les cendres transvidées dans des poubelles ou de gros appareils électroménagers dont l'entretien a été négligé contribuent également à déclencher des incendies.

Dans une cuisine, il ne faut jamais déplacer un chaudron en flamme; verser de l'huile bouillante dans l'évier; tenter d'éteindre un feu d'huile avec de l'eau. Lors d’un début d’incendie, la meilleure chose à faire est d’évacuer les lieux et d’appeler rapidement le 911.

Seulement 42 % des résidences incendiées sont munies d’un avertisseur de fumée fonctionnel. Un avertisseur de fumée doit être remplacé aux 10 ans. 

L'avertisseur de fumée ne détecte pas le monoxyde de carbone (CO). Il est fortement conseillé de s’en procurer un si votre domicile dispose d'appareils fixes à combustion comme un poêle à bois, une fournaise au mazout, une cuisinière au gaz ou un garage adjacent à la résidence.

Rappelons qu’il ne suffit pas de tester le signal sonore d'un avertisseur de fumée. Il faut aussi tester sa capacité de détection de la fumée au moins une fois par année. 

Pour plus de détails, communiquez avec le Service d’incendie au 450 658-0662 ou incendies@ville.chambly.qc.ca ou le ministère de la Sécurité publique, sur le site www.securitepublique.gouv.qc.ca.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Chambly Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Chambly Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.