Le suspect Yannick Perreault, 44 ans, est accusé d’avoir séquestré et agressé  sexuellement une fillette de 6 ans au cours de la nuit du 5 juin dernier sur le territoire de la Régie intermunicipale de police Richelieu-St-Laurent. Aujourd’hui, ce dernier comparaîtra détenu, au palais de justice Longueuil pour son enquête sur remise en liberté. 
 
L’individu était connu du milieu policier, il a été déclaré coupable en 2008 d’une d’agression sexuelle, d’introduction par effraction et de voies de fait sur une voisine alors âgée de 28 ans. Il a été condamné à une sentence de 8 mois de prison. Il a également été inscrit au registre des délinquants sexuels. 
 
Perreault approche, entre autre, ses victimes alors qu’il effectue des travaux de construction ou de rénovations. Récemment, il a changé de profession et fait l’installation de piscines. Sa tâche principale était de faire la peinture du fond des piscines creusées. 
 
«Il y a de fortes probabilités que Yannick Perreault ait pu faire d’autres victimes dans le passé, souligne le sergent Pierre Tremblay. La Régie lance un appel à la population, afin que d’autres victimes se manifestent. Nous invitons donc toutes les personnes pouvant avoir été témoin ou victime d’actes répréhensibles de la part du suspect à nous contacter.» 
 
Yannick Perreault, 44 ans est de race blanche, mesurant 1,80 mètre, cheveux bruns légèrement grisonnants, yeux verts, et pesant environ 136 kilos (300 livres). À noter comme trait particulier, lorsqu’il respire, un vrombissement (ronflement) prononcé peut être entendu.  
 
Le module des sciences du comportement de la Sûreté du Québec a été mis à contribution dans ce dossier. Toute personne possédant des informations pertinentes est invitée à communiquer avec la division des enquêtes au 450-922-7001, poste 399.