Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
21 février 2017 - 08:41

Ne conduis pas!

Par Salle des nouvelles

Par Laurie Durand

Tu as un peu bu, tu as déjà trop bu. Tu te sens en état de prendre le volant - 6 mois se sont déjà écoulés depuis que tu as ton permis - mais l’es-tu réellement? De toute façon, ce genre de choses qui chamboulent une vie ne t’arrivera pas à toi. Il n’y a personne pour t’en empêcher alors tu t’engages sur la route. Ta vision est flouée, tu as de la difficulté à te concentrer, mais toutes tes tensions sont relâchées. Quand tout à coup : plus rien.

On peut entendre les pleurs des parents, des amis, des sœurs, des frères. Une famille entière est dévastée. Acceptes-tu vraiment d’être la cause de cet immense chagrin? Sans oublier celui de ta famille. Croyais-tu réellement que tu en serais épargné? Une jambe fracturée, un traumatisme crânien, le coma et puis la honte, la culpabilité ou peut-être même l’emprisonnement. Et tes amis, accepteront-ils de t’accompagner en voiture comme vous le faisiez si souvent auparavant?

Mais tout ceci peut être évité par un simple geste : éviter de prendre le volant. Utilisez le transport en commun, le taxi, les organismes, le conducteur désigné ou même la marche si vous préférez, mais abstenez-vous de conduire. 

Lorsque j’ai perdu mon frère dans une collision impliquant l’alcool au volant, je me suis promis non seulement de ne jamais prendre le volant dans cet état, mais aussi d’empêcher tous ceux qui désirent le faire de le faire. Je vous assure qu’il n’est pas nécessaire d’attendre une telle tragédie pour agir. Prenons soin des personnes que nous aimons en les protégeant de ce danger qui hante nos routes. Agissons ensemble afin d’assurer la sécurité de nos jeunes, nos adultes et nos aînés et ce pour le bien de notre communauté toute entière.

Mettons fin à la conduite en état d’ébriété par une simple décision : ne conduisons pas.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Chambly Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Chambly Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.