Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
23 mars 2013 - 00:00

Le DGE s'intéresse au financement du parti du maire de Chambly

Par Marilou Séguin

Toutes les réactions 1

Le maire de Chambly Denis Lavoie, dont le nom a fait surface à la Commission Charbonneau mercredi, nie avec vigueur avoir reçu du financement politique de la firme de génie-conseil Dessau comme l’a déclaré dans un témoignage le vice-président principal de l’entreprise, Rosaire Sauriol.

Visiblement furieux, le maire a affirmé au journal que le seul argent que Dessau lui a donné est celui pour la Fondation du tournoi de golf du maire de la Ville, finançant des organismes communautaires.

«On nie totalement qu’il y a eu du financement politique», martèle-t-il.

La lettre du Directeur général des élections (DGE) reçue vendredi, l’avisant que le remboursement de contributions illégales pourra être demandé, a choqué le politicien.

Cet avis, expédié a trois partis provinciaux et neuf partis municipaux nommés à la Commission Charbonneau, dont celui de l’Équipe Denis Lavoie, sollicite la collaboration des formations politiques pour recueillir des informations sur leur financement entre 2008 et aujourd'hui. L'identité des donateurs, le montant des contributions et la date à laquelle elles ont été versées doivent être connus avant que le DGE puisse procéder à des réclamations, si nécessaire.

«Nous avons toujours collaboré avec les autorités et nous allons continuer», indique le maire Lavoie, affirmant n’avoir rien à se reprocher.

Par contribution non conforme, le DGE entend par exemple une somme versée à un parti politique par l’entremise d’un prête-nom.

Témoignage de Dessau

Interrogé par le procureur en chef adjoint Denis Gallant, Rosaire Sauriol a affirmé le 20 mars devant la commission que Dessau a eu des contrats et a contribué au financement de partis politiques de la municipalité.

Sous serment, il a déclaré avoir versé des milliers de dollars en argent comptant pour la campagne de Pierre Bourbonnais, à la fin des années 1990.

«Je ne sais pas, mais on parle peut-être de cinq ou dix (5-10 000$)», a-t-il déclaré.

M. Sauriol a ensuite affirmé que Denis Lavoie lui aurait été présenté en 2005 selon son souvenir, tout en mentionnant la course à la chefferie libérale, qui s’est déroulée en 2007.

«Il m’a sollicité pour sa campagne et de l’ordre de…le montant demandé était de l’ordre de 5000 à 8000 dollars, je ne me souviens pas très bien», a-t-il déclaré.

L’homme d’affaires a affirmé ne pas se souvenir très bien si la somme avait été versée en argent  comptant ou par chèque.

«Mais je crois qu’elle est comptant, mais je ne pourrais pas l’affirmer à 100%», a déclaré M. Sauriol.

Un «dirigeant mélangé» selon Lavoie

Contrairement à ce qu’a déclaré Rosaire Sauriol devant la commission d’enquête sur l’octroi et la gestion des contrats publics dans l’industrie de la construction, le maire Lavoie affirme  n’avoir jamais reçu d’argent de l’entreprise de génie-conseil pour sa campagne de 2005 ou son parti.

Selon le maire, qui a écouté avec notre journaliste la partie de la commission Charbonneau concernant  Chambly, Rosaire Sauriol est devenu très flou dans ses propos quand est venu le temps de parler de lui.

Pour le maire, l’homme d’affaires de Dessau  est «mélangé».

«En 2006, j'ai repris la Fondation du maire. J'ai rappelé les mêmes fournisseurs et je leur ai demandé de contribuer à la même hauteur », raconte-t-il, en proposant au Journal de fouiller dans tous les livres de chiffres de la Fondation.

En 2012, par exemple, Dessau a contribué à la hauteur de 4 775 $ à la Fondation, dont l'argent va entièrement aux organismes communautaires de la région qui font une demande officielle de dons via une lettre que le maire garde dans un dossier.

«Il pourrait donner 500 000 $ s'il voulait. Ce n'est même pas lui le plus gros contributeur. C'est Cargill, avec 5 800 $. Par exemple, Manulife a donné 2 500 $ et on n'a aucun placement Manulife. Il y en a plein de ça», indique M. Lavoie.

«Oui, ils contribuent à la Fondation. C'est légal. Si c'est de ce 5 000 $ qu’il parle (Sauriol), je ne peux rien faire, mais il le dit lui-même qu'il ne le sait pas», lance-t-il fougueusement.

Attribution de contrats

Alors que l’ingénieur de Dessau a laissé entendre que dans certaines villes il faut faire des contributions pour obtenir des contrats, le maire Lavoie affirme que lui et son administration ont fait des gestes concrets contre la corruption.

Oui Dessau a déjà reçu des contrats de la ville, mais cela n’a rien à voir avec de quelque conque contributions financières affirme M. Lavoie.

«Entre 2005 et 2009, Denis Lavoie est minoritaire à la ville de Chambly. Ce n'est même pas moi qui suis capable de déterminer les firmes et les contrats. Dès 2009, j'ai fait monter à cinq le nombre de firmes qu'on sollicite pour nos contrats. L'administration et les travaux publics en invitent trois à la fois», explique-t-il.

« Je ne sais pas lesquelles et je sais celui qui a obtenu le contrat quand on me donne le procès-verbal. Je ne vois même pas les firmes qui sont invitées. Personne dans les élus ne peut les voir », d’ajouter le politicien.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Chambly Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Chambly Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactions
  • Moi je veux ca voire ci tu fait don pour les personne HANDICAPÉE intellectuel et une fibromyalgie 450-593-1970 je besion d aide

    marino.Nathalie3 - 2016-07-29 12:33