Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
25 janvier 2017 - 15:47

Secondaires 4 et 5 à Chambly

Une demande sera déposée au conseil des commissaires de la CSP le 7 février prochain

Par Salle des nouvelles

Le député de Chambly, Jean-François Roberge, invite ses concitoyens à se joindre à lui le 7 février prochain lors du prochain conseil des commissaires de la Commission scolaire des Patriotes (CSP). Celui-ci profitera de l’occasion pour demander aux responsables de la commission scolaire d’enclencher les démarches en vue de l’ajout des secondaires 4 et 5 à Chambly. Pour rappel, M. Roberge avait déposé en décembre dernier une pétition de près de 2 500 signataires allant en ce sens.
 
«Après avoir déposé la pétition et m’être entretenu avec le ministre de l’Éducation, la balle est maintenant dans le camp de la Commission scolaire. Elle doit procéder à une demande formelle au ministère de l’Éducation pour que le dossier puisse cheminer», explique le député. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il invite les parents à l’accompagner le 7 février prochain. «Nous voulons démontrer aux commissaires la mobilisation des citoyens en faveur des secondaires 4 et 5 à Chambly. Plus nous serons nombreux, plus le message sera fort».
 
Le prochain conseil des commissaires de la Commission scolaire des Patriotes aura lieu le 7 février prochain, à 19h, à la Salle des 92 résolutions, au 1216, rue Lionel-H-Grisé à Saint-Bruno de Montarville. Pour confirmer votre présence ou pour plus d’informations, il est possible d’appeler au bureau du député au (450) 658-5452 ou de consulter la page Facebook de l’événement au https://www.facebook.com/events/222258431515382/.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Chambly Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Chambly Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.