Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
4 avril 2017 - 09:14

Des milliers de patients en attente d’un dermatologue en Montérégie

«Mais que fait le ministre de la Santé?» - Jean-François Roberge

Par Salle des nouvelles

D’après des données obtenues en vertu de la Loi sur l’accès à l’information,  des milliers de patients en Montérégie sont en attente pour consulter un dermatologue et certains attendent plus de 3 ans et demi avant d’obtenir un rendez-vous, une situation inacceptable aux yeux du député de Chambly Jean-François Roberge.
 
Révélé par son collègue François Paradis, porte-parole de la Coalition Avenir Québec en matière de Santé, le portrait pour l’accès à un médecin de famille dans la région est accablant. Dans l’est de la Montérégie, qui comprend Saint-Basile-le-Grand, 1 571 patients sont en attente pour consulter un dermatologue, et dans certains cas depuis des années. En Montérégie-Centre, qui couvre Chambly, Carignan, Richelieu et Saint-Mathias, la situation est encore pire : selon les données dévoilées par M. Paradis, il n’y a tout simplement aucun dermatologue en poste. À travers le Québec, plus de 36 000 patients attendent pour obtenir une consultation avec un dermatologue.
                                                       
«Les dermatologues, rappelle M. Roberge, offrent des services essentiels et traitent de problèmes sérieux, comme l’eczéma, le psoriasis et les cancers de la peau. On ne peut pas jouer ainsi avec la santé des patients».
 
Le député de Chambly et son collègue François Paradis pressent le ministre de la Santé Gaétan Barrette d’intervenir. M. Paradis le somme également de commander un portrait régional complet de l’attente, afin d’organiser l’accès aux soins en conséquence et de réduire les délais d’attente. Selon lui, « Gaétan Barrette ne peut pas rester indifférent face à cette dure réalité. Nos familles méritent d’avoir accès à un dermatologue dans des délais raisonnables, où qu’elles se trouvent.»

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Chambly Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Chambly Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.