Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
1 août 2017 - 16:49

Sablage et entretien de plancher ancien : ce qu'il faut savoir

Article commandité

Les planchers anciens offrent l'avantage d'une patine et d'un dessin uniques que l'on peut souhaiter conserver pour une touche qui ne manque pas de charme. Parfois, une rénovation complète est cependant nécessaire.

Préserver ou rénover ?

La première question qu'on se posera devant les besoins de restauration d'un plancher ancien est de savoir si l'on peut conserver son charme. Si les dégâts sont trop importants (humidité, craquelures, etc.), le plancher devra peut-être passer par une rénovation complète.

Il est important de comprendre si l'intégrité du plancher est conservée. Si c'est le cas, il existe plusieurs façons de conserver la patine d'un plancher ancien, selon également qu'il s'agisse d'un bois mou ou dur.

Le sablage du plancher

C'est l'étape incontournable. Le sablage devra aller plus ou moins en profondeur selon l'état du plancher et sa dureté.

Cette opération de décapage et de nettoyage par abrasion va permettre de faire disparaître toutes les vieilles traces de colle et d'huile tout en corrigeant les petits défauts de surface.

Il est préférable de passer par la référence à Montréal pour le sablage de planchers de bois franc et leur finition, car cette opération est délicate et produit une grande quantité de poussières.

Le choix d'une finition

Une fois le plancher ancien préparé vient la question de la finition. Il en existe plusieurs :

  • plancher huilé

  • plancher verni

  • plancher ciré

  • lustré, semi-lustré ou mat

  • peint

Comment se décider ? Si c'est une question de goût, cela dépendra également du type de plancher. Le vernis sur un bois mou va s'user rapidement aux endroits de passage. L'eau peut s'infiltrer par d'anciens interstices et provoquer des taches noires. De plus, avant de remettre une couche de vernis pour un rafraîchissement, il faudra procéder à un sablage.

La cire apportera un effet mouillé. Mais elle est pénible à enlever lorsque se forment tâches et salissures avec le temps.

Si la meilleure protection pour un plancher ancien est de le peindre, vous perdrez par contre tous les bénéfices de son charme...

Le plancher ancien huilé

Le plus souvent l'huile sera le choix numéro un. Ses avantages sont nombreux :

  • choix de nombreuses teintes possibles (plus ou moins claires)

  • choix de plusieurs finitions en fonction du nombre de couches

  • nourrit et imperméabilise le bois (convient à une pièce d'eau)

  • il suffit de repasser de l'huile sur un plancher qui perd de son lustre

  • écologique (on en trouve pour la plupart des 100% végétales, comme l'huile de lin)

Leur inconvénient est peut-être leur forte odeur, aussi on évitera ce genre de travaux l'hiver dans des pièces fermées.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Chambly Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Chambly Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.