Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
5 octobre 2017 - 15:24

Quel traitement définitif pour venir à bout du pied d'athlète ?

Article commandité

En Amérique du Nord, entre 10 et 15% des adultes ont un pied d'athlète au moins une fois dans leur vie. Contagieuse, cette infection à champignon est d’ailleurs connue pour sa tendance à récidiver. Alors quel traitement définitif adopter pour venir à bout du pied d'athlète ?

Qu’appelle-t-on un pied d'athlète ?

Un pied d'athlète (intertrigo inter-orteils ou dermatomycose) est une infection fongique contagieuse, qui touche le pied. Concrètement, des champignons prolifèrent sur la peau entre les orteils. Dans les plis de l’épiderme, des rougeurs apparaissent, puis la peau se met à sécher et à peler, voire à se crevasser. En complément, des démangeaisons surviennent aussi.

On appelle cette infection à champignon un « pied d'athlète » car elle se développe beaucoup chez les athlètes qui portent des chaussures de sport. Pendant l’effort, la peau des orteils est particulièrement chaude, humide et sombre : un trio gagnant pour les champignons ! Mais sachez qu’il est aussi possible d’attraper de tels champignons en marchant pieds nus sur un sol humide et fréquenté (piscine, vestiaires, rue, etc.).

Les risques liés au pied d’athlète

Si un pied d’athlète n’est pas correctement traité, il peut engendrer plusieurs risques :

  • Récidives de la dermatomycose.

  • Prolifération des champignons entre les autres orteils.

  • Infection des ongles des orteils (onychomycose).

  • Ulcérations de la peau.

  • Infection bactérienne grave sous la peau (cellulite bactérienne), par des streptocoques ou des staphylocoques.

  • Extension de l’infection au pied, à la cheville, à la jambe, etc.

En cas d’intertrigo inter-orteils, soignez-vous ! Prenez dons rendez-vous dans une clinique podiatrique à Montréal composée d'une équipe attentive et à l’écoute des patients.

Le traitement définitif

Enfin, puisqu’une dermatomycose peut facilement réapparaître si elle n’est pas soignée correctement, vous devez suivre le traitement adéquat.

Consultez donc un podiatre, qui fera un diagnostic pour s’assurer que vous avez bien un pied d’athlète. Ensuite, il vous prescrira un topique antifongique (crème, lotion, pommade, etc.), à appliquer localement pendant 2 à 4 semaines. Vous devrez continuer l’application même si les symptômes ont disparu. En complément, votre hygiène des pieds devra être absolument irréprochable !

Et si ce traitement est inefficace, votre podiatre pourra alors vous prescrire un antifongique oral.

Conclusion

Pour soigner un pied d’athlète, il faut donc appliquer un topique antifongique. Ce traitement n’est pas contraignant, mais il doit être respecté scrupuleusement pour être durablement efficace !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Chambly Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Chambly Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.