Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
1 mai 2018 - 16:04

Chutes au travail : comment les éviter ?

Article commandité

Les chutes au travail occasionnent chaque année plus de 42 000 chutes, soit par glissade, soit par trébuchement.  Le travail en hauteur n’est pas le seul concerné, les chutes se produisent également de plain-pied ou du fait d’une dénivellation. Inutile de tomber de haut pour se faire très mal ni d’exercer un métier particulier, tout le monde est concerné. Ainsi, le déneigement des toits, le déplacement de véhicules, l’entretien des bâtiments, l’entreposage, l’élagage d’arbres sont la source d’accidents. À quoi sont-ils dus et que faire pour se protéger ?

De nombreuses situations à risque

  • La tenue des locaux est la principale cause des chutes au travail : une surface humide ou graisseuse du fait du déversement de liquides suffit pour mettre en danger les salariés. De même, le manque d’adhérence du revêtement à certains endroits de la surface au sol peut provoquer un accident, sans compter la présence d’obstacles ou le manque d’éclairage. L’environnement est d’autant plus dangereux si le choix des chaussures n’est pas adapté ou la vitesse de marche trop rapide.  Néanmoins, le port de chaussures de protection sera vain si les locaux sont mal entretenus.
  • Les zones de trafic encombrées sont une autre cause importante des chutes par  trébuchement.  Cela est d’autant plus vrai dans les entrepôts.
  • Le travail en hauteur, sur les toits, dans les arbres ou simplement du haut d’un escalier par exemple est très souvent invoqué comme étant à l’origine d’un accident de travail.

 

Des gestes de prévention simples

La tenue des locaux est un préalable indispensable à la sécurité :

  • En cas de déversement, signaler la zone glissante par un balisage visible le temps de tout nettoyer sans attendre. D’une manière générale, nettoyer les planchers régulièrement et signaler les zones humides.
  • Préférer des marches d’escalier antidérapantes et bien éclairées. Coller les revêtements qui se soulèvent par endroit ou les remplacer par des revêtements de haute technologie s’ils sont vétustes.
  • Préserver les zones de passage, couvrir les câbles au sol.
  • Porter des équipements adaptés à la tâche, mais aussi à l’environnement de travail : chaussures de protection, casque, lunettes anti-projection, gants…

Les travaux en hauteur doivent faire l’objet de la plus grande vigilance :

  • Sur les toits ou dans les escaliers, installer un garde-corps extérieur rigide, résistant et fixé de manière sûre tout autour de la surface de travail.
  • Selon la situation, à plus de 3 mètres du sol, porter un harnais de sécurité et installer un filet de protection.

La sécurité au travail est l’affaire de tous, employeurs et salariés.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Chambly Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Chambly Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.