Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
9 mai 2018 - 14:05

6 choses à savoir sur les maisons intergénérationnelles

Article commandité

Depuis quelques années, il y a un intérêt renaissant pour les maisons intergénérationnelles. Avec la population qui vieillit, de plus en plus de gens décident de se réunir à plusieurs générations sous un même toit. Par contre, la création d'une maison bi-générationnelle ou intergénérationnelle est un projet qui ne peut pas être pris à la légère. Il y a des règlements, des caractéristiques et des besoins humains qui doivent être pris en compte lors de l'élaboration du plan. 

Voilà pourquoi il est très important de savoir exactement ce que l'on fait lorsqu'on décide de construire ou transformer une maison intergénérationnelle. Quelques étapes sont particulièrement importantes, et ce sont celles que nous allons présenter dans les paragraphes suivants:

1) Comment déterminer les besoins de votre famille

En premier lieu, pour que le projet se déroule dans de bonnes conditions et présente les résultats souhaités, vous devez faire une liste de vos besoins et en discuter avec toutes les personnes concernées. Est-ce que certaines sections seront partagées? Est-ce qu'il y aura deux entrées? Qu'en est-il de l'insonorisation?

Cette liste vous aidera à mieux organiser votre projet de construction ou de rénovation, en ciblant les priorités et en déterminant les éléments qui sont essentiels et les autres qui seraient optionnels.

2) Les règlements municipaux sur les maisons intergénérationnelles

Ce point est très important. En effet, il faut absolument que vous vous informiez au sujet des règlements municipaux en cours dans votre ville en ce qui concerne les maisons intergénérationnelles. Cela vous permettra d'éviter les mauvaises surprises, car si vous ne respectez pas les règles, vous pourriez faire face à de graves conséquences. À titre d'exemple, l'émission La Facture a récemment présenté le cas d'une famille de Repentigny qui a dû complètement démanteler les installations faites pour accueillir la grand-mère au sous-sol car elles n'étaient pas conformes. Les autorités n'hésiteront pas à sévir si vous outrepassez les règlements, ce qui pourrait vous coûter très cher.

Contactez les autorités municipales pour être au courant de la marche à suivre et des différentes étapes du processus par rapport à l'obtention du permis.

3) Établir le budget nécessaire pour construire ou rénover la maison

Chaque projet de construction ou de rénovation nécessite qu'on consacre du temps au calcul du budget. Si vous omettez de le faire, il y a bien plus de chances que vous vous retrouviez à dépenser trop d'argent. Faites vos recherches, prenez en compte les différents éléments du projet et établissez une limite du montant que vous êtes en mesure de consacrer.

Essayez aussi de voir si vous pourriez avoir accès à des crédits d'impôt ou des subventions pour vous aider. Par contre, il ne faut pas compter sur cela car les offres peuvent changer à chaque année. Voyez le point 6 de cet article pour en savoir davantage.

4) Travailler avec un architecte

Dans certains cas, cet aspect sera obligatoire, car les municipalités peuvent demander des plans d'architecte. De toute façon, les architectes sont des alliés très utiles pour ce genre de projet. Ils connaissent les lois et règlements, peuvent aider à calculer le budget, ont souvent des contacts pour toutes les étapes du projet et de surcroît, ils peuvent créer un projet qui répond à vos besoins. Vous devriez donc faire appel à leurs services très rapidement suite à la prise de décision.

Avec un diplôme spécialisé et des années d'expérience derrière la cravate, ils ont toutes les connaissances et compétences requises pour mener à bien cette tâche.

5) Organiser la vie durant les travaux

Cet aspect est particulièrement important s'il s'agit d'une maison où des gens habitent déjà. En général, la transformation d'une demeure en maison intergénérationnelle implique des travaux de grande envergure. Il faudra donc prévoir de réorganiser la maison pendant la durée des travaux, voire même d'aller vivre ailleurs temporairement.

La durée des travaux et l'impact sur le reste de la maison dicteront les décisions nécessaires à prendre à ce sujet. Souvent, pour ce genre de projet, il est recommandé de quitter la demeure car la réalité des rénovations peut devenir stressante au quotidien. On se retrouve face aux travaux 24/24 pendant une longue période de temps, sans possibilité de prendre du recul.

6) Les programmes gouvernementaux pour les maisons intergénérationnelles

Plusieurs subventions pourraient vous aider dans la réalisation de votre projet. Étant donné que les programmes varient d'une année à l'autre, il est conseillé de s'informer auprès de toutes les instances gouvernementales pour voir ce qui est disponible au municipal, au provincial et au fédéral. Certaines subventions ou crédits d'impôt sont spécifiquement conçus pour les rénovations générales mais étant donné l'envergure du projet, ils pourraient être très intéressants dans ce genre de cas.

SoumissionRenovation.ca

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Chambly Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Chambly Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.