Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
2 juin 2018 - 13:00

Le MCC demande aux élus de s’asseoir avec la population

1 791 citoyens se sont déplacés afin de manifester leur désaccord face aux enjeux que représentent le carrefour Daigneault-Bourgogne, le développement de l’ancien golf et la conservation d’un milieu naturel au sein de la ville.

Même si le nombre requis pour forcer la tenue d’un référendum n’a pas été atteint, il reste significatif.Le MCC rappelle qu’en février, 2 450 personnes avaient demandé à la Ville de refaire ses devoirs. Ces citoyens croient toujours que l'ancien golf doit demeurer un espace vert.

Outre le MCC, plusieurs formations citoyennes, notamment Éco-citoyens, Dernier espace vert de Chambly, Démocratie Chambly, Chambly photos, ainsi que Christian Picard, candidat du Parti québécois dans Chambly, ont uni leurs voix en rappelant haut et fort que la préservation de nos espaces verts, dans une perspective de développement durable et respectueux pour notre ville, est
un atout majeur et fondamental à la qualité de vie des citoyens.


Aux élus du conseil municipal de Chambly, vos citoyens vous demandent de vous « asseoir avec les gens de bonne foi pour faire du golf le deuxième plus grand parc nature de Chambly, après celui dans le district des Grandes-Terre, avec le sentier pédestre. » Cet engagement à vos électeurs, mentionné dans un article du Journal de Chambly du 12 octobre 2017, est celui du maire Denis Lavoie. Il y a d’autres solutions pour régler le problème de la congestion sur la route 112 que de dévier simplement la circulation tout en détruisant des arbres, un habitat naturel pour la faune et la flore de la région. Des membres du MCC ainsi que d’autres citoyens seraient heureux de participer bénévolement à des tables de discussion afin de trouver une solution concertée et acceptable pour tous.


Le MCC remercie pour leur dévouement les équipes de bénévoles qui ont participé à cette campagne de « Signons le registre... la suite ».

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Chambly Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Chambly Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.