Publicité
15 janvier 2019 - 06:00

De nouveaux fonds pour des projets d’infrastructures vertes au Québec

Investir dans les infrastructures vertes aide les collectivités à réduire leur empreinte carbone et à augmenter leur résilience aux changements climatiques. Cela permet aussi de préserver la santé publique, de protéger l’environnement et de créer une économie axée sur la croissance écologique.

L’honorable François-Philippe Champagne, ministre de l’Infrastructure et des Collectivités, et  Vicki‑May Hamm, présidente de la Fédération canadienne des municipalités (FCM), ont annoncé aujourd’hui l’octroi d’un financement local totalisant 1,5 million de dollars pour deux projets dans le cadre du programme Municipalités pour l’innovation climatique.

Une somme de 750 000 dollars permettra aux municipalités de Varennes, Maniwaki, Saint‑Fulgence, Saint‑Siméon, Saint‑Charles‑sur‑Richelieu, Carleton‑sur‑Mer, Saint‑Constant, Mercier, Îles‑de‑la‑Madeleine et la MRC de Pontiac d’ajouter chacune un véhicule électrique en autopartage dans les parcs de véhicules municipaux et de mettre en place des stations-service électriques. Ces véhicules serviront aux employés municipaux pendant les heures de travail. Lorsque non utilisés, ils seront mis à la disposition de la collectivité. Ce projet vise à expérimenter des solutions innovantes pour réduire les émissions de gaz à effet de serre à travers la province.

« Le gouvernement du Canada est déterminé à investir dans des projets qui appuient les municipalités dans la planification, la construction et l’entretien des infrastructures de manière plus stratégique. C’est grâce à des partenariats comme celui que nous avons établi avec la FCM que nous doterons notre pays des meilleures infrastructures du 21e siècle. Les investissements locaux que nous annonçons aujourd’hui permettront de réduire les émissions de gaz à effet de serre, contribueront à bâtir une économie axée sur la croissance propre et renforceront la classe moyenne », précise l’honorable François-Philippe Champagne, ministre de l’Infrastructure et des Collectivités. 

« Les municipalités ont un rôle déterminant face aux changements climatiques, et elles ouvrent la voie en matière de solutions novatrices. La FCM est fière d’appuyer ces nouvelles démarches visant à bâtir des collectivités plus durables et plus résilientes où il fait bon vivre. Grâce à notre partenariat avec le gouvernement du Canada, nos programmes appuient des solutions locales qui ont un impact national et qui contribuent au renouvellement des infrastructures et à notre transition vers une économie à faibles émissions de carbone », ajoute Vicki-May Hamm, présidente de la FCM.

Le programme Municipalités pour l’innovation climatique (MIC) aide les municipalités et leurs partenaires au moyen de financement, de formation et de partage d’informations. Il est conçu pour aider les municipalités canadiennes à mieux se préparer et à s’adapter à la nouvelle réalité des changements climatiques ainsi qu’à réduire les émissions de gaz à effet de serre. Mis en œuvre par la Fédération canadienne des municipalités, le MIC est un programme quinquennal de 75 millions de dollars financé par le gouvernement du Canada.

Dans le cadre du plan Investir dans le Canada, le gouvernement du Canada investit plus de 180 milliards de dollars sur un période de 12 ans dans le transport en commun, dans les infrastructures vertes, dans les infrastructures sociales, dans les infrastructures de transport à l’appui du commerce ainsi que dans des collectivités rurales et nordiques du Canada.

De cette somme, 26,9 milliards de dollars sont consacrés à des projets d’infrastructures vertes, ce qui comprend 5 milliards de dollars qui sont disponibles aux fins d’investissement par la Banque de l’infrastructure du Canada.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Chambly Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Chambly Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.