Publicité
19 avril 2019 - 12:00

Nouveaux incitatifs du gouvernent fédéral

300 M $ d'investissements sur trois ans pour rendre accessible la voiture zéro émission

Par Salle des nouvelles

Tout récemment, le ministre des Transports du gouvernement fédéral, Marc Garneau a présenté les investissements annoncés dans le budget 2019 qui rendraient l’option des véhicules zéro émission plus abordable pour les citoyens du pays. L'exercice financier prévoit un soutien pour élargir le réseau de postes de recharge et de ravitaillement des véhicules zéro émission, et met en place de nouveaux incitatifs pour les particuliers et les entreprises pour l’achat de véhicules zéro émission.

Le gouvernement propose d’investir 300 millions de dollars sur trois ans grâce à un nouvel incitatif d’achat fédéral visant les véhicules zéro émission admissibles. Ces incitatifs s’appliqueront aux nouveaux véhicules admissibles achetés ou loués à partir du 1er mai 2019. Le programme incitatif est une mesure annoncée dans le Budget de 2019 et est assujetti à l’approbation du Parlement.

Pour être admissible aux incitatifs, un véhicule doit être un modèle de base dont le prix de détail suggéré par le constructeur est de moins de 45 000 $ pour les véhicules de tourisme dotés de six sièges ou moins, et de moins de 55 000 $ pour les véhicules dotés de sept sièges ou plus. Pour les véhicules de six sièges ou moins, les modèles à prix supérieur de ces véhicules sont admissibles si le prix de détail final suggéré par le constructeur est de 55 000 $ ou moins.

Les citoyens qui achètent ou qui louent l’un des véhicules admissibles suivants recevront un incitatif de 5 000 $ : un véhicule électrique à batterie, un véhicule à pile à hydrogène ou un véhicule hybride rechargeable à autonomie plus longue. Ceux qui achètent ou qui louent un véhicule hybride rechargeable à autonomie plus courte recevront un incitatif de 2 500 $.

Pour obtenir plus de renseignements sur le programme et les véhicules admissibles, veuillez consulter le site canada.ca/vehicules-zero-emission ou composez le 1 800 O-Canada.

« Il est temps de lutter contre les changements climatiques maintenant. Le gouvernement du Canada travaille à l’adoption plus rapide des véhicules à zéro émission pour permettre aux Canadiens, d’une part, de faire partie de la solution dans la lutte contre les changements climatiques, et d’autre part, de réduire les coûts quotidiens associés à l’utilisation de leur voiture. Grâce à ces investissements, le Canada se joint à une coalition de partenaires internationaux qui orientent leurs efforts vers un avenir du transport à zéro émission », précisait Marc Garneau, ministre des Transports. 

« Nous nous sommes engagés à appuyer les entreprises qui prennent des mesures aujourd’hui pour aider à protéger notre environnement pour les générations futures. Grâce aux avantages fiscaux proposés dans le Budget de 2019, l’Agence du revenu du Canada gérera les nouvelles mesures fiscales proposées pour encourager les entreprises à procéder sans tarder à la conversion de leur parc automobile aux véhicules zéro émission », indiquait Diane Lebouthillier, ministre de l’Agence du revenu du Canada. 

« Nous rendons l’achat de véhicules zéro émission plus facile et plus abordable pour les Canadiens, et nous continuons d’investir dans l’infrastructure nécessaire pour recharger ces véhicules facilement aux endroits où nous travaillons, vivons et nous divertissons. Les véhicules zéro émission jouent un rôle clé pour un avenir propre, en améliorant la qualité de l’air et en réduisant les émissions polluantes du secteur des transports », ajoutait pour sa part,  Amarjeet Sohi, ministre des Ressources naturelles. 

« Les véhicules zéro émission sont l’avenir des transports. Notre industrie automobile et sa main-d’œuvre de classe mondiale et sont parfaitement bien placés pour concevoir, développer et bâtir les voitures d’aujourd’hui et de demain. Nous travaillons à faire progresser la position de chef de file du Canada, à promouvoir les investissements et à créer une économie fondée sur des emplois hautement spécialisés pour la classe moyenne », concluait Navdeep Bains, ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique. 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Chambly Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Chambly Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.