Publicité
27 juin 2019 - 15:00

123 organisations bénéficiaires de ce projet au Québec

Une école de Saint-Denis-sur-Richelieu est reconnue en Montérégie

Par Salle des nouvelles

Grâce à l'initiative 100° de Québec en Forme, l'école Saint-Denis, située à Saint-Denis-sur-Richelieu est l'une des sept organisations bénéficiaires de 47 748 $ en Montérégie. Au total, ce sont 123 organisations québécoises qui bénéficieront d’un coup de pouce de la part de 100°. Parmi elles figurent des écoles primaires et secondaires, des CPE, des camps d’été, des municipalités, des MRC et des organismes publics.

Notons que ces aides financières ont été remises en lien avec  ses deux plus récents appels de projets :« Cultiver l’avenir : des jardins pour apprendre » et « Cultiver l’avenir : des activités pour rapprocher les jeunes du monde bioalimentaire. »

Les projets visant à créer des jardins pédagogiques se sont vu remettre jusqu’à 15 000 $ alors que ceux visant à développer des activités ont reçu jusqu’à 5 000 $ de financement.  Ces appels de projets s’inscrivent dans le cadre d’une aide financière de 1,45 M$ octroyée sur deux ans par le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation au Fonds Québec en Forme pour appuyer des initiatives visant l’éducation et la sensibilisation des Québécois aux enjeux liés au système alimentaire durable. De plus, les projets retenus provenant de camps d’été bénéficient d’un financement complémentaire pouvant atteindre 1 000 $ grâce à un partenariat d’un montant de 7 000 $ avec la Fondation Tremplin Santé. 

Les appels de projets « Cultiver l’avenir : des jardins pour apprendre » ainsi que « Cultiver l’avenir : des activités pour rapprocher les jeunes du monde bioalimentaire » avaient pour objectif d’enseigner aux jeunes la provenance des aliments et les différentes composantes du système alimentaire, en plus de les conscientiser relativement à l’impact de leurs choix de consommation. 

« Je suis fier d’appuyer la réalisation de ces projets de jardins pédagogiques et d’activités qui contribueront à éduquer et à sensibiliser nos jeunes en matière d’alimentation saine, locale et écoresponsable. Ces projets s’inscrivent parfaitement dans l’esprit de la Politique bioalimentaire 2018-2025 – Alimenter notre monde, qui vise notamment à soutenir le développement des connaissances et des compétences alimentaires et culinaires des Québécois », souligne André Lamontagne, ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation.

Aperçu des projets retenus

  • Cultivons CVR, Châteauguay Calley Regional High School, Châteauguay
  • Cultivons l’avenir ensemble pour Saint-Denis, École Saint-Denis, Saint-Denis-sur-Richelieu
  • Activités de cueillettes au camp d'Ange-Gardien, Municipalité Ange-Gardien
  • Du potager au panier, Collège Bourget, Rigaud
  • Virage Nature enraciné, Base de Plein Air Jean-Jeune, Longueuil
  • Expériences, Ville de Marieville
  • Connais-tu tes légumes?, La Récolte Des Générations, Dunham

Près de 800 000 $ investis dans la province

Au total, ce sont 123 organisations québécoises qui se voient remettre du financement.

« Les potagers éducatifs, les forêts nourricières, les ateliers ludiques et les jardins nouvellement mis sur pied sauront sans aucun doute piquer la curiosité des jeunes. Ces projets leur permettront d’acquérir plusieurs connaissances à propos du domaine agricole, en plus de leur donner la possibilité de contribuer concrètement à un projet collectif. De plus, ces accomplissements renforciront certainement l’estime de plusieurs jeunes! », affirme Frédéric Therrien, directeur de l’initiative 100° chez Québec en Forme.

Pour consulter la liste complète des projets retenus : https://centdegres.ca/financement

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Chambly Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Chambly Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.