Publicité

20 avril 2021 - 14:01

COVID-19

Prolongation des mesures sanitaires d'urgence jusqu'au 3 mai pour trois régions

Sylvio Morin

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

Sans grande surprise, le premier ministre du Québec, François Legault, a annoncé aujourd'hui en point de presse que les mesures sanitaires supplémentaires contre la COVID-19 seront maintenues jusqu'au lundi 3 mai dans les trois régions où elles sont en vigueur.

Ainsi, les territoires de la Capitale-Nationale, de Chaudière-Appalaches et de l'Outaouais devront s'astreindre encore à respecter le couvre-feu à 20 h, avec les commerces non-essentiels fermés, tout comme les écoles.

Il a notamment indiqué que si le nombre de nouveaux cas s'était relativement stabilisé dans ces trois régions, les hospitalisations et les décès étaient par contre à la hausse. Il a fait état notamment de la situation en Beauce où cinq patients de l'Hôpital de Saint-Georges ont dû être transférés vers l'Hôtel-Dieu de Lévis alors que la capacité d'accueil des établissements du territoire administratif a presqu'atteint son maximum. Même scénario en Outaouais alors que des malades ont été transportés vers les Laurentides.

C'est pour ces raisons que les mesures sont maintenues à ces endroits. « On doit garder un niveau de vigilance très élevé », de dire M. Legault.

Par ailleurs, il constate que si les nouveaux cas demeurent élevés à Montréal et Laval, il sont stables « de façon surprenante. » Ailleurs au Québec, les niveaux de contamination sont relativement sous contrôle mais il ne faut pas exclure qu'il puisse se produire des explosions d'infection.

François Legault a aussi indiqué que la réouverture des écoles primaires sera prioritaire dans les zones où le contrôle sur la maladie sera repris car l'éducation à distance est « très difficile » pour les élèves de ce niveau scolaire.

Vaccination
Dès demain matin, les personnes de 45 ans et plus pourront se faire administrer le vaccin AstraZeneca, de dire le premier ministre qui était accompagné, comme à son habitude, par le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, et du directeur national de la Santé publique, Dr Horacio Arruda.

Ce dernier a expliqué que ce groupe d'âge avait été retenu car, comparativement à la même date l'an dernier, on compte cette année deux fois plus de personnes de ce niveau atteintes du virus.

Le Québec recevra moins de vaccins Moderna que prévu mais cela sera compensé par plus de produits venant de Pfizer.

Le premier ministre a tenu à rappeler qu'au pays, le Québec était la province dont le pourcentage de population était la plus vaccinée avec au moins une dose, tout juste derrière la Saskatchewan.

« L'espoir, c'est la vaccination. C'est notre passeport vers la liberté. »

Pas d'aide à l'Ontario
Alors que la situation est grave dans le province voisine, la premier ministre Legault n'entend pas envoyer d'aide à l'Ontario, notamment du personnel soignant dont le Québec ne dispose absolument pas en surplus.

Il n'a pas voulu révéler la teneur des discussions qu'il a eues avec son homologue Doug Ford à ce sujet. Quant à la possibilité que le Québec accueille des patients ontariens, « pas pour l'instant », a-t-il conclu.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Chambly Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Chambly Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.