Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
30 juillet 2018 - 11:00

Délit de fuite

Le SPVM demande votre aide pour localiser un véhicule suspect et son conducteur

Par Salle des nouvelles

Le  27 juin dernier, une Nissan Altima grise\brune était impliquée dans un délit de fuite dans l’arrondissement Villeray-Saint-Michel-Parc Extension.  Le Service de police de la Ville de Montréal se tourne vers le public afin d’identifier le véhicule suspect et son conducteur.

La voiture conduite par un homme lors des faits daterait de 2007 ou 2008 et compte quatre portes. Le véhicule aurait subi des dommages dans le bas des portières du côté passager.

Le suspect dans ce dossier est dans la mire des enquêteurs du Module enquêtes collisions du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM). L’incident qui a causé un traumatisme crânien a un motocycliste s’est produit à la fin du mois de juin dernier.

Collision moto\auto

Vers 16h27, le 27 juin dernier, la Nissan Altima recherchée effectue un virage dans le stationnement d’un commerce du boulevard Pie-IX. L’entreprise est située près de la 56e rue. Une moto venait en sens inverse et a embouti le véhicule. Le conducteur de celui-ci est sorti pour aller voir la victime, sans toutefois lui porter assistance ni intervenir.

Le conducteur a plutôt fait un achat dans le commerce et a quitté. On peut apercevoir le suspect et le véhicule en question dans cette vidéo: https://youtu.be/DLsuV03ay4M.

Le SPVM demande donc l’aide du public afin d'identifier le conducteur du véhicule et de localiser certains témoins afin d'avoir de l’information en lien avec ce délit de fuite.

Toute personne ayant de l’information sur ce délit de fuite peut le faire en composant le 911 ou en contactant Info-Crime Montréal de façon anonyme et confidentielle au 514 393-1133 ou en ligne.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Chambly Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Chambly Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.