Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
21 novembre 2018 - 09:00

Membre du club de triathlon Trifort de Chambly

Samuel Roy s’illustre aux Championnats du Monde IRONMAN à Hawaii

Le 13 octobre dernier, un jeune triathlète de 22 ans de Chambly, Samuel Roy, a confirmé sa place parmi les meilleurs au monde en conquérant le difficile parcours des Championnats du Monde IRONMAN de Kailua-Kona à Hawaii en 9h45 minutes.

Cet excellent temps lui vaut une quatorzième position chez les athlètes âgés entre 18-24 ans de ce circuit mondialSeuls les gagnants des épreuves IRONMAN tenues partout dans le monde sont invités à Kailua-Kona et il est donc très difficile de se qualifier.  Pour Samuel Roy, il s’agissait de son deuxième triathlon de distance IRONMAN en moins de deux mois car il a obtenu sa qualification lors de la course tenue à Mont-Tremblant à la mi-août. Il a alors complètement dominé son groupe d’âge en complétant le parcours de 3.8 km de nage, 180 km de vélo et 42 km de course en 9h35 minutes. Un temps qui lui a valu la première position…et une qualification très convoitée pour Hawaii.
« Pour un triathlète d’endurance, les Championnats du monde de Kona sont l’épreuve ultime des courses IRONMAN, ce sont les Olympiques de notre sport. Je rêvais d’y prendre part au moins une fois dans ma vie et c’est arrivé plus tôt que je pensais. »

« Même pour les professionnels, le parcours d’Hawaii est tout un défi à cause de la chaleur et du vent. Il faut gérer son énergie et son hydratation intelligemment. Je suis très satisfait de ma gestion de course car j’ai réussi à maintenir ma position malgré des crampes au début de la course à pied. »

Samuel Roy : avec Trifort depuis le début

Samuel a été le tout premier membre officiel du club de triathlon Trifort lors de sa fondation par François Lalonde en 2012. À cette époque, il a compétitionné sur le circuit Junior Élite de la Coupe du Québec en triathlon courte distance de type sprint. Il a obtenu de bonnes performances, se classant régulièrement dans le Top 10 de sa catégorie entre l’âge de 15 et 18 ans, mais sa grande force en vélo et son endurance le prédisposaient déjà plutôt aux épreuves de longue distance de type demi-IRONMAN ou IRONMAN. Il délaisse ensuite le triathlon élite pour se consacrer à la découverte du monde et à d’autres sports comme la course en sentier, le ski et la voile mais il continue toujours à s’entrainer avec le Trifort de Chambly et fait aussi partie de l’équipe d’entraîneurs du club. En 2016, Samuel remporte la deuxième place lors de son premier triathlon de distance demi-ironman à Mont-Tremblant. Cela confirme son intérêt et son talent pour les triathlons d’endurance. En juin 2018, il reprend place sur le podium au demi-ironman de Mont-Tremblant et cela lui donne confiance pour bien performer au triathlon IRONMAN du mois d’août qui se conclura par cette première place lui méritant une qualification aux Championnats du monde d’Hawaii.

Une autre saison fructueuse pour les membres du club Trifort de Chambly

Selon Jacques Gravel, président bénévole du Club Trifort, « Le niveau d’expérience et les objectifs individuels des membres du Trifort sont très diversifiés mais tous y trouvent leur compte. Pour certains, il s’agit d’une excellente façon de se mettre en forme en profitant des avantages de faire trois sports en bonne compagnie. D’autres s'initient au triathlon et d'autres visent des performances plus sérieuses sur différentes distances au Québec et même à l’international.»

Le Trifort de Chambly a terminé sa saison avec de très beaux accomplissements de la part de tous ses membres. Plusieurs d'entre eux ayant complété leur tout premier triathlon courte distance et longue distance et d'autres se sont illustrés dans des compétitions au niveau international comme Dominique Matteau qui a a obtenu une 17 ième place aux Championnats du monde Ironman 70.3 en Afrique du Sud. Sonia Santerre a réalisé son meilleur temps personnel (PB) au marathon de Berlin. Madeleine Bergeron et Frédéric Larose ont participé aux Championnats du Monde de triathlon distance olympique au Danemark. Dominique Matteau, Christian Gaudreau et Frederic Larose ont complété le Marathon de Boston.  

Soulignons aussi que le Trifort a été un des clubs les mieux représentés aux triathlons de distance olympique et 70.3 à Mont-Tremblant. «Avec une quarantaine d’athlètes sur le parcours et des dizaines de supporters, les encouragements GO Trifort GO! fusaient de partout et çà m’a donné des ailes pour mon premier triathlon longue distance » affirme Jannick Robichaud, une athlète dans la quarantaine qui termine sa deuxième saison avec le Trifort de Chambly.

Jacques Gravel conclue en soulignant que le triathlon est un sport qui gagne en popularité. «Le triathlon est un sport individuel qui devient un trip de gang très motivant et bien encadré avec le Trifort.

Trifort est un club de triathlon qui a pour objectif de promouvoir l'activité physique et la santé auprès de la communauté.  Le club s'adresse à toutes les personnes qui portent de l'intérêt au triathlon et aux disciplines qui ont trait au triathlon, du débutant à la personne plus expérimentée.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Chambly Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Chambly Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.