Publicité

5 février 2021 - 10:00

De Dorval à Cap Gaspé

Un jeune retraité relève le Défi ÇA MARCHE et parcourt 1200 km à pied

Par Catherine Deveault

Jeune retraité de la Rive Nord de Montréal, Bertrand Naud a entrepris le Défi ÇA MARCHE, le 2 novembre pour marcher l’équivalent des 1200 km du Chemin du Québec et terminer le 1er février au Bout du monde (le phare de Cap Gaspé). 

En tout respect avec les consignes des autorités, il a marché tous les jours un minimum de 10 000 pas (7 km) dans son environnement. En accumulant ses déplacements, plus souvent autour de 10 à 25 km quotidiennement, il a vu sa progression avec une application virtuelle comme s’il était réellement sur le Chemin du Québec. « J’ai fait le tour de mon quartier après 28 ans et maintenant que j’ai tout mon temps, voilà le défi que je me suis lancé. » 

Mais il n’est pas seul, presque 150 participants suivent ces traces et arriveront dans les  prochaines semaines au Bout du monde. Tout comme Bertrand, s’ils n’en n’ont pas assez, ils peuvent même revenir à la marche sur la carte virtuelle. 

Sortir de l'isolement de la pandémie

Cela permet aux marcheurs de sortir de l’isolement et de bouger pour leur bien-être, mais cette activité sert aussi de levée de fond pour l’organisme qui développe l’unique tracé de rando-communautaire en Amérique, le Chemin du Québec, long de 1200 km, entre Dorval et le phare de Cap Gaspé qui, en passant, signifie le Bout du monde. 

Ce défi pour tous, débutant, intermédiaire et avancé, permet donc de se familiariser avec les 80 communautés que constituent le parcours d’un bout à l’autre du Québec, grâce à des photos, des anecdotes et d’inspirantes histoires. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Chambly Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Chambly Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.