Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
25 mars 2014 - 00:00

Un combat à finir

Par Claudy Laplante-St-Jean

Toutes les réactions 2

Peu de temps après Noël, Alexandra Beaudry perdait sa bonne amie, Laura Leblanc, qui est décédée après avoir reçu sa greffe de poumons. Secouée, mais courageuse, la Carignanoise a décidé de reprendre le combat de sa complice, celui de faire en sorte que le plus de gens possible acceptent de donner leurs organes.

«Quand j'ai appris qu'elle était morte, j'ai eu un choc post-traumatique. Je n'étais plus capable de rien. Je me suis reposée. Je me suis relevée. Ce n'est pas vrai que ça allait rester comme ça. Ce n'est pas vrai qu'elle est morte pour rien», confie Alexe à propos de la croisade de son amie de 19 ans qu'elle avait connue à l'hôpital.

Ce que Laura voulait et ce qu'Alexe souhaite accomplir est simple. Inverser le processus qui est présentement en vigueur. «Beaucoup de gens ne signent pas leur carte jusque parce qu'ils ne sont pas au courant qu'il faut le faire ou qu'ils n'ont pas le collant. Il faut renverser le concept. Ceux qui ne veulent pas donner leurs organes devraient signer le collant. Si la personne n'a pas signé, on tiendrait pour acquis qu'elle accepte de donner», indique la jeune femme atteinte de fibrose kystique.

Il y a quelques semaines, Alexe et un ami lançaient une pétition pour soutenir leur idée. Le document sera de retour en ligne dès le 8 avril sur le site de la Fondation des greffés pulmonaires du Québec (fgpq.org). Avant la pause pour les élections, déjà 6 400 personnes avaient appuyé la démarche. «Plus les gens vont signer, plus ça va faire mon bonheur», conclut la jeune femme qui vise au moins 20 000 signatures.

Le saviez-vous ?

La moyenne d'âge des donneurs en 2013 était de 51 ans. Le plus jeune donneur avait 48 heures, le plus vieux 88 ans.

Durant la dernière année, 53 % des donneurs d'organes sont décédés d'AVC.

Le temps d'attente moyen pour un rein est de 1175 jours, poumon a été de 743 jours, 335 jours pour un cœur, 193 pour un foie et 196 pour un pancréas.

En 2013, 1047 personnes attendaient un organe au Québec, de ce nombre, 38 sont décédées.

Pour les 1047 personnes en attente, on a compté seulement 165 donneurs d'organes.

(Source: Transplant Québec)

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Chambly Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Chambly Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

2 réactions
  • En belgique, c 'est ainsi, on est tous donneur potentiel et si on ne veut pas, on va signer un document à la maison communale. Mais il faut quand même en parler autour de soi, car par respect pour la famille,, le coordinateur demandera l 'accord à la famille.

    hinner - 2014-03-25 17:39
  • Très belle initiative ma belle! Bonne chance.

    Isabelle st-jean - 2014-03-26 08:20