Publicité
18 décembre 2018 - 12:00

Quelque 6150 citoyens ont signé

Demande d’une enquête publique élargie à Chambly et d’une mise en tutelle

C’est  le 17 décembre dernier que le Mouvement citoyen de Chambly (MCC) et le parti politique municipal Démocratie Chambly faisait parvenir à la ministre des Affaires municipales Andrée Laforest une lettre collective demandant une enquête publique élargie et une mise en tutelle de la Ville.

Quelque 6148 citoyens ont apposé leur signature à cette lettre, signifiant ainsi leur inquiétude sur les derniers événements qui ont secoué la ville de Chambly.

En six jours, des dizaines de bénévoles ont sillonné la ville de Chambly, s’attardant aux grandes places commerciales, afin de recueillir ces milliers de signatures, environ 1000 par jour.

Rappelons que le 11 décembre dernier, le Mouvement citoyen de Chambly (MCC) et Démocratie Chambly (DC) tenaient une conférence de presse afin de lancer cette opération « signatures » d’une lettre à la ministre.

Rappelons également qu’à la suite de la diffusion à Radio-Canada du reportage Les dessous de la ville du bonheur à l’émission Enquête, la ministre avait aussitôt ordonné une enquête sur la déontologie et l’éthique des élus de Chambly.

La lettre destinée à la ministre Laforest demande une enquête élargie et une mise en tutelle pour les quatre motifs suivants :

•    L’escalade des dépenses juridiques encourues par les décisions administratives ne tiennent pas compte des intérêts des citoyens et favorisent certains cabinets d’avocats pour l’octroi de contrats;

•    La gestion inadéquate des ressources humaines et les nombreuses tensions au sein de l’appareil municipal comme le démontre le nombre imposant de griefs, de congédiements et de mouvement de personnel ;

•    Les situations d’apparence de conflits d’intérêts dans lesquelles se seraient placés certains élus et fonctionnaires ;

•    Le cafouillage indescriptible dans la manière dont a été mené le dossier de la démolition de la maison Boileau qui met en doute le respect des rôles et des responsabilités dévolus, d’une part, aux élus, et, d’autre part, aux gestionnaires et employés municipaux ;

Plus que des signatures, les bénévoles du MCC et de DC ont pu entendre nombre de témoignages troublants sur les agissements des élus et l’administration municipale. Les citoyens sont inquiets, leur espoir d’être entendus reposent désormais sur la ministre.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Chambly Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Chambly Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.