Publicité
3 février 2019 - 06:00

Fonds négociables en bourse

Le secteur mondial des FNB devrait doubler au cours des cinq prochaines années selon BMO

BMO Gestion mondiale d'actifs a publié récemment son rapport Perspectives des FNB qui se penche sur le marché des fonds négociables en bourse (FNB) et détermine les tendances qui devraient façonner le secteur au cours de la prochaine année.

Selon le rapport, le marché mondial des FNB devrait doubler pour atteindre plus de 10 000 milliards de dollars américains au cours des cinq prochaines années. Le secteur canadien devrait croître à un rythme plus rapide encore pour atteindre 400 milliards de dollars canadiens d'ici 2024. 

Retour sur 2018

Le marché mondial des FNB a atteint un sommet record de 4 700 milliards de dollars américains en actifs sous gestion (ASG) en fin d’année. À l’échelle mondiale, il y avait 6 483 FNB, soit une hausse de près de 12 pour cent par rapport à l’année précédente. 

  • Le marché canadien des FNB a atteint un ASG total de 156 milliards de dollars canadiens avec des rentrées de fonds de 20 milliards de dollars canadiens. 
    • Le FNB canadien dans lequel on a investi le plus de nouveaux capitaux en 2018 est le FINB BMO S&P/TSX composé plafonné (symbole :  ZCN), qui a enregistré des rentrées nettes de fonds de plus de 1 milliard de dollars. 
    • Les investisseurs ont continué à faire confiance à l’exposition générale aux actions canadiennes, en particulier dans les services financiers et l’énergie, y voyant de la valeur étant donné la sous performance du Canada par rapport aux principaux marchés mondiaux.

« Les investisseurs font des FNB leur produit de choix parce que ce sont des outils de répartition de l’actif efficaces et transparent, à faible coût », a déclaré Kevin Gopaul, chef – Fonds négociés en bourse, BMO Gestion mondiale d’actifs. « La diversification et l’efficacité de négociation qu’offrent les FNB sont devenues plus importantes que jamais en raison du retour de la volatilité sur les marchés mondiaux. L’importance d’un positionnement avec des ETF à gestion passive traditionnels et de nouveaux ETF à gestion active s’est avérée lors des corrections de marché survenues au quatrième trimestre. »

Selon les données de Bloomberg, BMO Gestion mondiale d’actifs propose aujourd'hui 77 mandats et détient une part de marché de 31 pour cent au Canada.

Principales tendances qui se dessinent de 2018 à 2019

Le rapport s'est également attardé à certains thèmes associés au secteur des FNB.

L’investissement et la répartition de l’actif : 2018 a été témoin de l’avènement des FNB à répartition de l’actif, la réponse du secteur des FNB aux portefeuilles qu’offrent traditionnellement les fonds d’investissement. Pareillement à la réussite des FNB traditionnels, les FNB à répartition de l’actif semblent entraîner une perturbation dans le secteur en remettant en question la construction des fonds et des produits enchâssés.

Volatilité : Le resserrement des politiques monétaires à l’échelle mondiale, les inquiétudes géopolitiques et la baisse des bénéfices des actions principales ont entraîné un accroissement de la volatilité des marchés. En raison de leur efficacité de négociation permettant d’obtenir une exposition diversifiée en une seule opération, les investisseurs se sont tournés vers les FNB afin de composer avec le regain de volatilité sur les marchés. 

FNB à gestion active : Les stratégies qui se différencient vraiment du marché ont gagné en popularité à mesure que la volatilité du marché augmentait. À l’avenir, à la manière d’un fonds d’investissement, les FNB à gestion active devront prouver leur valeur en offrant des résultats supérieurs et des expositions distinctes

FNB à gestion passive : Le message traditionnel des FNB à gestion passive : diversification, faible coût, efficacité de négociation et transparence n’a jamais été aussi pertinent et l’ajout des FNB à gestion active est complémentaire.

Titres à revenu fixe : Il y a eu une tendance vers les FNB de titres à revenu fixe à court terme. La négociation et le repositionnement tactiques dans la composante de titres à revenu fixe au moyen des FNB sont devenus une stratégie populaire. 

Bien que les FNB soient maintenant une option dominante, ils ne représentent toujours que 10 pour cent des actifs sous gestion du secteur des fonds d’investissement au Canada. Alors que le nombre de fournisseurs d’ETF et le nombre considérable d’ETF proposés augmentent, le rapport fait ressortir l’importance grandissante de collaborer avec un fournisseur établi qui met l’accent sur l’éducation et le soutien.

« La disponibilité accrue d'outils et de bases de données du secteur, ainsi que l'augmentation du nombre d'analystes ETF, contribuent à faciliter la recherche pour les investisseurs et à améliorer les portefeuilles », a ajouté M. Gopaul. « À mesure que les investisseurs canadiens se tournent vers les FNB, il est nécessaire d’établir une clarification entre les FNB. »

Pour visionner le rapport complet, cliquez ici. Pour plus d'informations à propos des FNB BMO, visitez www.bmo.com/fnb.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Chambly Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Chambly Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.