Publicité
15 mai 2019 - 15:03 | Mis à jour : 15:13

Le député de la circonscription, Xavier Barsalou-Duval, était fier d'en faire l'annonce

Un nombre accru d’emplois en 2019 pour les jeunes de la circonscription de Pierre-Boucher—Les-Patriotes—Verchères

Le député de Pierre-Boucher—Les-Patriotes—Verchères, Xavier Barsalou-Duval, est fier d’annoncer que, dans le cadre du programme Emplois d’été Canada, près de 600 000 $ seront répartis parmi 71 organisations et entreprises de la région. Ces employeurs pourront offrir 332 emplois d’été créés localement pour des étudiants âgés de 15 à 35 ans.  

« Cette enveloppe budgétaire, prise à même nos impôts, est la plus substantielle que le bureau offre à la population. C’est avec un immense plaisir que je participe au développement et à l’amélioration des conditions de travail des organismes et des entreprises de la circonscription ainsi qu’au soutien des jeunes dans leur recherche d’emploi. Ces derniers auront la chance d’acquérir des expériences de travail significatives en vue de leur carrière future », a déclaré le député.

Monsieur Barsalou-Duval a invité tous les employeurs à se rassembler à son bureau de circonscription pour échanger avec eux et pour faire la traditionnelle photo de groupe. Ils étaient 43 à prendre la pose avec le député.

Employeurs présents :

Véronique Dulude, technicienne — AGD Verchères Express
Jean-Jacques Drieux, président — Association pour le développement et l’innovation en chimie du Québec (ADICQ)
Caroline Piché, directrice — ADICQ
Danielle Girard, directrice — Association des gens d’affaires de Boucherville
Marie-Catherine Blais, directrice — Association des Enfants et Adultes Handicapés Boucherville-Varennes
Alain Coulombe, vice-président — Association des riverains et amis du Richelieu
Jocelyn Fiset, directeur — Culture C
Martine Gélinas, agente de soutien aux proches-aidants — Centre d’Action bénévole de Boucherville
Maryse Verville, directrice adjointe — Club de gymnastique Les Réflexes
Éric de Rome, administrateur — Club de Judo de Boucherville
Frédéric Paré, directeur général — Club Mustang de Boucherville
Samuel Lévesque, entraîneur — Club Mustang de Boucherville
Dorothée Valiquette, directrice générale — Colonie Sainte-Jeanne-D‘Arc  
Sylvain Lapointe, directeur communications et partenariats — COVABAR
Isabelle Ménard, directrice adjointe — CPE La Ruche magique
Véronique St-Germain, directrice adjointe — CPE Dyno-Denis
Claire Plourde, directrice adjointe — CPE Petit à Petit
Véronique Charest, directrice générale — École de danse de Boucherville
Philippe Cossette, responsable du camp d’été — École de gymnastique Les Dynamix
Denis Valiquette, directeur des opérations — École de voile de Boucherville
Claudette Janelle, présidente — Fabrique de la paroisse de Saint-Denis-sur-Richelieu
Fernand Léveillée, président — Fondation du Centre d’accueil de Contrecœur
Ronald Tremblay, vice-président — Fondation Lajemmerais
Denis Fortier, vice-président – L’Arc-en-ciel des Seigneuries
Manon Ouellet, fondatrice — La Grande gourmandise
Marc Pacanowski, créateur de partenariats – La Grande gourmandise
Mélodie Roux, directrice des communications — Loisirs et Sports Montérégie
Alain Guimond, directeur — Maison des Jeunes de Contrecœur
Yannick Legault, directeur — Maison des Jeunes de Varennes
Jonathan Gourdeau, directeur — Maison des Jeunes de Saint-Amable
Nathalie Fillion, mairesse suppléante — Municipalité de Verchères
Sylvie Bergeron, directrice — Moisson Rive-Sud
Gilles Vaillancourt, propriétaire — Nationsport
Jean-Pierre Gatien, vice-président — Programme de hockey de Mortagne
Sarah-Emmanuelle Dansereau, chargée de projets — Rues Principales Verchères
Michaël Godbout, directeur des opérations — Un vélo, une ville
Nancy Tétreault, chef de section communautaire — Ville de Boucherville
Ève Robert, technicienne en loisirs — Ville de Contrecœur

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Chambly Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Chambly Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.