Publicité
5 juin 2019 - 06:00

Le 22 mai dernier

Une fin d'études collégiales célébrée en grande pompe au Cégep Édouard-Montpetit

Par Salle des nouvelles

La réussite scolaire des finissants de la cohorte 2018-2019 du cégep Édouard-Montpetit, tant du campus de Longueuil que de l’École nationale d’aérotechnique, était à l'honneur le 22 mai dernier. C'est devant plus de 800 personnes que s'est déroulée, en grande pompe, la Cérémonie de fin d’études.

« Ce soir, nous célébrons votre réussite scolaire ! Mais, la réussite au cégep Édouard-Montpetit et à l’École nationale d’aérotechnique (ÉNA), c’est aussi le développement global des étudiants, qui est directement en lien avec notre projet éducatif et sa visée humaniste », a adressé Josée Mercier, directrice des études, aux finissants présents.

C’est avec fierté et avec le sentiment du devoir accompli que les étudiants, vêtus des traditionnels toge et mortier, ont défilé, tour à tour, sur la scène pour recevoir leur diplôme, devant parents, amis et membres du personnel du Cégep.

Trois partenaires du Cégep honorés

La soirée, forte en émotions, a été ponctuée par la remise d’un diplôme honorifique à trois grands partenaires du Cégep en reconnaissance de leur implication et de leur dévouement envers le Cégep et ses étudiants : Pierre Moussette, professeur de guitare et de basse de 1978 à 2018, Mario Roy, professeur de batterie et de percussions de 1984 à 2019, et Édith Myers, professeure de chant et de comédie musicale de 1982 à 2007. Ces trois bâtisseurs ont contribué à la création et au développement du Théâtre musical du Cégep qui célèbre ses 25 ans d’existence cette année. En plus de rayonner dans leurs milieux respectifs pour leurs talents, ces partenaires dévoués à la cause de l’éducation ont ainsi contribué à former des centaines d’étudiants et d’artistes au fil des années.  

Visiblement ému, c’est en ces mots que Pierre Moussette s’est adressé aux étudiants : « Continuez de déborder d’énergie et de projets, utilisez les ressources que le Cégep met à votre disposition, apprivoisez la vie et fabriquez votre génération à votre façon. »

« Ce qui me donnait toute l’énergie d’année en année, c’était l’accomplissement des jeunes et de voir que ces spectacles ont aussi formé des artistes qui sont devenus des professionnels », a ajouté son collègue, Mario Roy.

Un parcours exemplaire

La Cérémonie de fin d’études était aussi tout indiquée pour remettre la Médaille du Gouverneur général à Laura Lefebvre, diplômée du Cégep en 2018 en Sciences de la nature, profil Sciences de la santé, et maintenant étudiante au doctorat en médecine à l’Université de Sherbrooke. Cette reconnaissance lui a été décernée parce qu’elle a obtenu les meilleurs résultats scolaires de la cohorte de finissants 2017-2018.

En plus de ses notes excellentes, Laura Lefebvre s’est démarquée lors de son passage à Édouard-Montpetit par son implication auprès de ses pairs, notamment en faisant du tutorat en français, en mathématiques et en physique. Elle a aussi pratiqué un sport de haut niveau au sein du Club de natation Élite de Longueuil.

« J’ai connu des élèves impressionnants et surtout inspirants, que ce soit par leurs connaissances, leurs aptitudes sportives, leurs idées ou simplement leur motivation à réussir. J’en suis reconnaissante et je suis convaincue que plusieurs d’entre eux mériteraient ce prix aussi bien que moi », a-t-elle dit, tout en souhaitant aux finissants de trouver, eux aussi, leur vocation.

Préserver le goût d’apprendre

C’est sur une même note d’espoir que le directeur général du Cégep, Sylvain Lambert, dont le mandat vient d’être renouvelé pour une période de cinq ans, a mentionné aux étudiants qu’il désirait plus que tout qu’ils préservent leur goût d’apprendre. « C’est en s’éduquant que l’on construit un monde meilleur », a-t-il dit. « Lorsqu’on est conscient qu’on ne détient pas toute la vérité malgré nos diplômes, et lorsqu’on a toujours soif d’une meilleure compréhension de la réalité, on s’assure de pouvoir évoluer tout au long de notre vie », a-t-il ajouté, tout juste avant que les étudiants ne se lèvent et lancent leur mortier, signifiant la fin d’un parcours, mais, surtout, le commencement de nouvelles aventures, que ce soit sur le marché du travail ou à l’université. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Chambly Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Chambly Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.