Publicité
16 juin 2019 - 12:00

Les maires du Canada et des États-Unis lancent un appel d'urgence et signent

Déclaration des maires pour bloquer la migration des carpes asiatiques

Par Salle des nouvelles

Dans le cadre de la 16e édition du congrès annuel de l'Alliance des villes des Grands Lacs et du Saint-Laurent, qui s’est tenue du 5 au 7 juin à Sheboygan, Wisconsin, de nombreux maires des États-Unis et du Canada se sont réunis pour lancer un appel urgent contre ces espèces en signant la « Déclaration des maires pour bloquer la migration des carpes asiatiques », soulignant la nécessité d'agir rapidement et avec détermination.

Mangeant jusqu'à 40 % de leur poids en une seule journée, certaines carpes asiatiques peuvent peser de 80 à 100 lb. Se reproduisant à un rythme effréné, elles peuvent rapidement prendre le contrôle de tout un écosystème. « Les carpes asiatiques frappent à nos portes et nous devons, par tous les moyens à notre disposition, les empêcher de détruire les Grands Lacs et éventuellement le Saint-Laurent et plus près de nous le fragile écosystème du lac Saint-Pierre », a déclaré Serge Péloquin, maire de Sorel-Tracy, récemment élu au conseil d’administration de l’Alliance.

« Depuis l'apparition des premières carpes asiatiques, l'Alliance a pris cette question très au sérieux. Ces quatre espèces de poissons d'Asie, appelées « carpes asiatiques », ont été introduites pour nettoyer les étangs du sud des États-Unis. Malheureusement, les déversements et les inondations leur ont permis d'entrer dans le Mississippi et dans d'autres rivières, d’où elles se sont rendues jusqu'au bord des Grands Lacs, menaçant les Grands Lacs et le fleuve Saint-Laurent. Ce problème a été créé de toutes pièces et maintenant, nous devons agir sans tarder pour corriger la situation », a déclaré Michelle Morin-Doyle, présidente du conseil d'administration de l’Alliance et maire suppléant de la Ville de Québec.

La situation est particulièrement préoccupante près de l’écluse de Brandon Road, à Joliet, en Illinois. Véritable point d'étranglement des voies navigables menant au lac Michigan, sa protection est vitale pour l'ensemble du bassin. « Les membres de l’Alliance se sont dit soulagés d'apprendre la signature récente du rapport du Corps des ingénieurs de l'armée américaine recommandant de nouvelles mesures afin de bloquer la migration des carpes asiatiques aux écluses de Brandon Road. Les maires membres de l'Alliance, demandent ainsi au Congrès américain d’agir immédiatement et d’investir massivement pour faire cesser la progression des carpes », a déclaré Paul Dyster, maire de Niagara Falls NY.

« Le risque posé par les carpes asiatiques est réel, et le potentiel de dommages est grand, des deux côtés de la frontière. C'est pourquoi nous demandons, dans la Déclaration signée par nos membres, de doubler les efforts actuellement déployés pour combattre les carpes asiatiques », a conclu le maire de Sorel-Tracy.

L'Alliance des villes des Grands Lacs et du Saint-Laurent est une coalition binationale de plus de 80 maires et dirigeants municipaux américains et canadiens, représentant plus de 17 millions de personnes, qui travaillent à protéger et à restaurer les Grands Lacs et le Saint-Laurent.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Chambly Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Chambly Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.