Publicité
31 juillet 2019 - 09:00

Sécurité au travail

La CNESST vous rappelle d'être prudent en période de canicule

Par Salle des nouvelles

La région de Chamby s’apprête à connaître ces jours-ci des températures élevées. Par conséquent, la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) souhaite rappeler qu’une organisation du travail adéquate lors de travaux à la chaleur permet de prévenir les dangers pour la santé et la sécurité des travailleurs, dont le principal est le coup de chaleur. 

Le coup de chaleur se produit lorsque la température corporelle augmente et que le corps ne réussit pas à se refroidir suffisamment. Il peut survenir brusquement lors de l’exécution d’un travail physique en ambiance chaude. Le risque est encore plus grand au cours des premières journées de chaque vague de chaleur parce que le corps a besoin de temps pour s’acclimater. Il augmente également à mesure que la température de l’air, le taux d’humidité et le taux d’ensoleillement s’élèvent.

Comment le reconnaître?

Les principaux signes et symptômes d’un coup de chaleur sont les suivants :

  • Étourdissements;
  • Perte d’équilibre;
  • Perte de conscience;
  • Crampes musculaires;
  • Frissons;
  • Nausées;
  • Maux de ventre et de tête;
  • Vertiges;
  • Confusion;
  • Vomissements.

Il est donc essentiel de prendre les mesures de prévention nécessaires pour les éviter.

Que faut-il faire pour aider une personne qui présente ces symptômes?

Une personne qui souffre d’un coup de chaleur peut être en danger de mort. Il faut lui prodiguer immédiatement les premiers secours, et :

  • aviser les services d’urgence (911 ou services d’urgence pour certains secteurs forestiers qui ne sont pas desservis par le 911);
  • transporter la personne à l’ombre ou dans un endroit frais et lui retirer ses vêtements;
  • asperger son corps d’eau;
  • faire le plus de ventilation possible;
  • lui donner de l’eau fraîche en petites quantités, si elle est consciente et lucide.

Comment prévenir les coups de chaleur?

L’employeur doit mettre en application des moyens de prévention, dont :

  • planifier l’organisation du travail pour les journées chaudes à venir (ex. : reporter à plus tard les tâches exigeantes physiquement non essentielles, modifier les horaires, inclure des rotations des tâches);
  • informer tous les travailleurs et les superviseurs – actuels, nouveaux, temporaires et étudiants – sur les risques, les moyens de prévention, les signes, les symptômes, et les premiers secours;
  • superviser les travailleurs de façon adéquate;
  • s’assurer que les travailleurs à risque prennent une pause de durée appropriée toutes les heures et augmenter la durée des pauses à mesure que la chaleur augmente;
  • s’assurer que les travailleurs prennent leurs pauses dans des endroits climatisés ou à l’ombre;
  • fournir aux travailleurs de l’eau fraîche en quantité suffisante, s’assurer qu’ils y ont accès et qu’ils en boivent [prévoir au moins un verre toutes les 20 minutes ou plus, selon les recommandations de l’utilitaire « Température de l’air corrigée » (TAC)];
  • ajuster le rythme de travail en fonction de la température.

Quant au travailleur, il doit notamment :

  • prendre des pauses à l’ombre ou dans un endroit frais toutes les heures;
  • boire au minimum un verre d’eau toutes les 10, 15 ou 20 minutes (jusqu’à un maximum de 1,5 litre/heure), selon les conditions thermiques et la charge de travail; 
  • porter des vêtements légers, de couleur claire, favorisant l’évaporation de la sueur;
  • se couvrir la tête lorsqu’il travaille à l’extérieur;
  • réduire son rythme de travail en fonction des conditions climatiques (ex. : chaleur, humidité, ensoleillement) et de son degré d’acclimatation (tolérance à la chaleur).

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Chambly Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Chambly Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.