Publicité
24 septembre 2019 - 12:00

Résident de Chambly

Diagnostiqué d’un cancer incurable lié à sa profession, un père de famille devient porte-parole de la 11e Marche Myélome Multiple de Montréal

Par Salle des nouvelles

Jean-François Couture, un père de deux enfants, est pompier depuis 23 ans. Bien qu’étant actif et en bonne santé, au début de l’année 2017, Jean-François ressentait une fatigue extrême. Il dormait de 12 à 14 heures par jour, mais n’arrivait pas à bout de sa fatigue. Épuisé, il a décidé d’aller consulter un médecin. Après plusieurs tests, Jean-François a appris que ses reins ne fonctionnaient qu’à 10 pour cent de leur capacité normale, un symptôme souvent décelé chez les personnes atteintes d’un myélome multiple.

Au printemps 2017, Jean-François a reçu la confirmation qu’il était atteint d’un myélome, un cancer des plasmocytes peu connu. Il avait 44 ans. 

« Comment annoncer à ses enfants qu’on a un cancer incurable ? » raconte Jean-François. « C’est impensable, surtout quand tu sais que c’est un cancer peu connu, mais qui touche de nombreux pompiers puisqu’il est reconnu par la CNESST (Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail du Québec) comme étant lié au métier de pompier. »

Jean-François, qui a reçu avec succès une autogreffe de cellules souches en décembre 2018, est actuellement en rémission et poursuit des traitements de maintenance. Il espère que son état continuera de s’améliorer afin qu’il puisse retourner au travail.  

Jean-François est déterminé à faire ce qu’il faut pour sensibiliser davantage la population et recueillir des fonds pour le myélome afin que la recherche se poursuive, que l’on conserve une longueur d’avance sur la maladie et que de nouveaux traitements soient mis au point jusqu’à ce qu’on trouve un remède. Jean-François dirigera donc la 11e édition de la Marche Myélome Multiple de Montréal qui aura lieu le 6 octobre à 10 heures, au Collège John Abbott situé au 21275, rue Lakeshore, Sainte-Anne-de-Bellevue, Québec, H9X 3L9.

La Marche Myélome Multiple est la plus importante activité de financement de Myélome Canada. Seul organisme à but non lucratif exclusivement dédié à la communauté canadienne du myélome, Myélome Canada a pour mission d’améliorer la vie des personnes touchées par le myélome et de supporter la recherche qui permettra un jour de trouver un remède. Célébrant sa 11e édition, cette marche (ou course) de 5 km joue un rôle essentiel dans la poursuite de cet objectif.

« Au cours de la dernière décennie, les options de traitement ont augmenté de façon exponentielle pour les patients atteints d’un myélome. Grâce aux progrès importants de la recherche, non seulement la qualité de vie des patients s’est améliorée, mais leur espérance de vie a plus que doublé et cette tendance à la hausse se poursuit, » mentionne Dr Richard LeBlanc chercheur principal à l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont. « Nous assistons actuellement à la découverte de nouveaux médicaments des plus prometteurs qui nous permettent d’avoir une longueur d’avance sur la maladie. Parmi ces traitements, notons la thérapie par transfert de lymphocytes T porteurs de récepteurs antigéniques chimériques, les anticorps bispécifiques ciblant les cellules T (BiTEs), les traitements d’immunothérapies, et plusieurs autres percées majeures qui sont présentement en développement. Pour la première fois, nous pouvons affirmer que nous nous rapprochons de la guérison. Plus que jamais, les investissements en recherche sont nécessaires, et c’est pourquoi il est si important de participer à cet événement afin d’amasser des fonds pour financer la recherche. »

Montréal fait partie des 28 communautés canadiennes qui participeront à la Marche Myélome Multiple cette année. L’objectif financier de Montréal a été fixé à 75 000 $. 

« La Marche Myélome Multiple est non seulement une activité de financement annuelle amusante, c’est aussi une preuve que l’engagement communautaire est essentiel pour l’avancement de notre cause. Grâce à la marche, les personnes dont la vie est touchée par un myélome ont l’occasion de faire connaissance et d’échanger tout en amassant des fonds qui serviront à financer les progrès de la recherche clinique. Chaque étape franchie nous rapproche de la guérison », déclare Martine Elias, directrice générale de Myélome Canada.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Chambly Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Chambly Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.