Publicité

1 juillet 2020 - 13:00

Un faible risque de contamination par baignade

Les parc aquatiques du Québec, prêts à accueillir les visiteurs

Par Salle des nouvelles

Le Regroupement des parcs aquatiques du Québec (RPAQ) s'est dit «heureux» hier que ses membres puissent accueillir prochainement les amateurs de baignade et de lieux de rafraichissement à la suite de l’annonce de la Santé publique du Québec qui a autorisé aujourd’hui l’ouverture des parcs aquatiques pour la saison estivale 2020. 

Cette ouverture se fera dans le respect des consignes de la santé publique afin que tous profitent d’un environnement sécuritaire et amusant. La collaboration des visiteurs sera essentielle afin que chaque visite se déroule en conformité avec le plan de sécurité sanitaire approuvé par les autorités.

Avec la chaleur des derniers jours et la récente fin des classes, cette annonce réjouira les familles québécoises et confirme que la saison estivale est bel et bien commencée.

Mesures sanitaires en place

« Les parcs aquatiques du Québec sont soulagés de pouvoir ouvrir leurs portes cet été et de contribuer à l’offre touristique du Québec, affirme Yves Juneau, porte-parole du RPAQ.  Précisons que l’ensemble des neuf parcs aquatiques du Québec ont mis en place des mesures sanitaires afin de respecter la distanciation physique et les mesures sanitaires exigées par les autorités de santé publique ».

« Bonne nouvelle, nous sommes heureux de pouvoir finaliser nos préparatifs d’ouverture. Le RPAQ a développé un parcours client que nous invitons chaque visiteur à consulter afin de se familiariser avec les modalités d’achat de billet pour profiter de l’ensemble de nos sites et les informations importantes à connaître et à respecter. Visitez le site internet du parc aquatique que vous désirez visiter avant de vous y rendre », mentionne Nadine St-Amant, propriétaire du Super Aqua Club.

Un très faible risque de transmission par baignade

Pour les activités aquatiques, comme le stipule l’INSPQ de façon générale, le risque de transmission par l’eau de baignade est jugé faible. Comme pour les autres lieux publics, le principal risque de transmission de la COVID-19 dans les installations de baignade est relié à la proximité́ étroite avec une personne infectée, que ce soit dans l’eau ou hors de l’eau.

Les concentrations de désinfectants utilisées pour traiter l’eau des piscines et des spas publics, comme prescrit par le Règlement sur la qualité́ de l’eau des piscines et autres bassins artificiels (Q-2, R.39), sont en mesure d’inactiver les coronavirus.  C’est pourquoi la Santé publique demande aux parcs aquatiques d’appliquer la consigne de distanciation de deux mètres pour l’opération de chaque site.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Chambly Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Chambly Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.