Publicité

24 novembre 2020 - 14:00 | Mis à jour : 14:21

Réforme de la Charte de la langue française

La loi 101 pourrait s’étendre aux cégeps

Par Salle des nouvelles

S’étant dit toujours en réflexion à savoir si les cégeps seront assujettis à la loi 101 ou non, le ministre responsable de la Langue française, Simon Jolin-Barrette, a annoncé ce mardi qu’un projet de loi visant à proposer une importante réforme de la Charte de la langue française sera déposé à l’Assemblée nationale au cours de la prochaine session parlementaire. 

« La langue normale, habituelle des études devrait demeurer le français. Je suis toujours en réflexion, mais pour moi il est fondamental de m’assurer que nos établissements collégiaux puissent s’assurer de faire en sorte d’offrir des cours en français », a souligné le ministre Jolin-Barrette. 

Sans trop préciser quelles seront les grandes lignes de ce plan d’action, le ministre Jolin-Barrette a toutefois indiqué qu’il visera « à modifier la loi 101 afin de renforcer plusieurs de ces dispositions et d’étendre son champ d’application. »

Le français en entreprise

Concernant l’application de la Charte de la langue française dans les entreprises, notamment dans celles comptant moins de 50 employés, Simon Jolin-Barrette, dit poursuivre sa réflexion à savoir si des mesures coercitives seront mises en place. 

« J’ai un souci de ne pas alourdir le fardeau bureaucratique des entreprises de 50 employés et moins. Ceci étant dit, il y a du travail à faire. Je poursuis ma réflexion, mais il y aura des mesures de mises en place pour s’assurer d’améliorer le français sur les lieux de travail », a-t-il laissé savoir. 

Quant aux entreprises fédérales, Québec compte également les assujettir à la loi 101. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Chambly Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Chambly Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.