Publicité

7 juin 2021 - 13:00

Diminution constante des cas de COVID-19

La CNESST ajuste les mesures sanitaires en milieux de travail selon les paliers d’alerte

Par Catherine Deveault

Avec la progression de la couverture vaccinale de la population et la  diminution constante des cas de COVID-19, la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) entreprend des ajustements progressifs des mesures de prévention dans les milieux de travail. 

Ces allègements sont modulés en fonction des paliers d’alerte. Cette approche permet d’adapter les mesures en place en fonction du niveau de risque associé à chaque région. Ainsi, les activités des milieux de travail pourront se poursuivre dans des conditions adaptées au contexte, tout en demeurant les plus sécuritaires et les plus saines possible. 

Résumé des mesures 

Port du masque de qualité, distanciation physique et présence de barrière En palier rouge ou orange, pour le travail effectué à l’intérieur, le port du masque de qualité (c’est-à-dire un masque médical conforme, un masque attesté par le Bureau de normalisation du Québec ou tout appareil de protection respiratoire muni d’un filtre à particules) en continu est obligatoire, en plus de la distanciation physique et de la présence de barrières physiques, si possible.

Pour le travail effectué à l’extérieur, le port du masque de qualité est obligatoire lorsque les interactions à moins de deux mètres sont inévitables, en plus de la distanciation physique et de la présence de barrières  physiques, lorsque possible. 

En palier jaune ou vert, tant pour le travail effectué à l’intérieur qu’à l’extérieur, l’une de ces mesures doit être appliquée : la distanciation physique, la présence de barrières physiques ou le port du masque de qualité lors d’interactions à moins de deux mètres. Le port du masque est recommandé comme mesure complémentaire aux mesures de la hiérarchie de prévention (distanciation, barrières physiques). 

Protection oculaire et nettoyage des outils et des équipements 

La protection oculaire ainsi que le nettoyage des outils et des équipements lorsqu’ils sont en partage sont obligatoires en paliers rouge et orange. Ces deux mesures sont facultatives en paliers jaune et vert. 

À tous les paliers, les mesures suivantes demeurent obligatoires : l’exclusion des  personnes symptomatiques, l’hygiène des mains, l’étiquette respiratoire, le nettoyage et la désinfection des surfaces (toilettes, salles à manger) selon les exigences réglementaires applicables, de même que le nettoyage à chaque quart de travail des  surfaces hautement touchées. 

Télétravail  

Enfin, le télétravail est obligatoire en paliers rouge et orange. Il est recommandé en palier jaune, et un retour sur les lieux de travail pourra maintenant se faire de manière progressive en palier vert, en respect de la distanciation physique.

« L’allègement des mesures sanitaires en milieu de travail est un signe que nous commençons à sortir de la pandémie. C’est positif. Il faut toutefois demeurer vigilants, et c’est pour cette raison que nous levons ces mesures progressivement, selon les niveaux d’alerte dans chacune des régions du Québec. J’encourage les employeurs ainsi que les travailleuses et les  travailleurs à discuter afin de mettre en place les mesures les plus appropriées pour assurer un milieu de travail sain et sécuritaire », souligne Jean Boulet, ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable  de la région de la Mauricie 

« Les assouplissements annoncés aujourd’hui représentent une bonne nouvelle pour les milieux de travail du Québec. Il faut toutefois continuer à appliquer les différentes mesures de  prévention requises pour garder sous contrôle la propagation de la COVID-19. À ce chapitre, la  CNESST poursuit ses actions pour soutenir les employeurs et les travailleuses et travailleurs  dans leur prise en charge de la santé et de la sécurité du travail, particulièrement au regard des mesures sanitaires, afin de rendre les milieux de travail toujours plus sains et sécuritaires », affirme Manuelle Oudar, présidente du conseil d’administration et chef de la direction de la CNESST 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Chambly Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Chambly Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.