Publicité

11 décembre 2021 - 07:00

Entre Belœil et Mont-Saint-Hilaire 

Fin des travaux correctifs au pont Arthur-Branchaud

Par Catherine Deveault

Le ministre des Transports, M. François Bonnardel, ainsi que le député de Borduas, M. Simon Jolin-Barrette ont annoncés cette semaine que les travaux de correction de la chaussée du pont Arthur Branchaud, qui relie Belœil et Mont-Saint-Hilaire, sont terminés. 

Des interventions palliatives de meulage de la chaussée ont été réalisées au cours des dernières nuits pour corriger la transition entre l’enrobé bitumineux et les joints de dilatation. Le pont Arthur-Branchaud sera complètement réasphalté en 2022. 

« Deux fois plutôt qu’une, nous sommes allés sur les lieux afin de mieux comprendre les commentaires des citoyennes et citoyens sur l’état de la chaussée du pont. Nous nous sommes  assurés d’adapter nos interventions aux besoins dont ils nous faisaient part, et je suis très fier du résultat. Je remercie les équipes du ministère des Transports pour le travail réalisé avec grande diligence. »  

- François Bonnardel, ministre des Transports et ministre responsable de la région de l’Estrie 

« Les citoyennes et citoyens de la région ont attiré l’attention du gouvernement sur le problème de bruit sur le pont Arthur-Branchaud. Nous avons agi dans les plus brefs délais afin de corriger la situation et de répondre aux besoins de la population locale. Nous tenons à saluer la rapidité avec laquelle les équipes du ministère des Transports ont réalisé les interventions nécessaires. Grâce à leur travail, les résidentes et résidents de la région bénéficient maintenant d’une  infrastructure de meilleure qualité qui limite le bruit. » 

- Simon Jolin-Barrette, député de Borduas, ministre de la Justice, procureur général du Québec et ministre responsable de la région de la Montérégie  

Faits saillants 

Une première série de travaux correctifs a été effectuée en octobre 2021 afin de combler les sillons qui s’étaient formés dans la chaussée du pont Arthur-Branchaud.

Le Ministère s’est rendu sur le pont les 20 et 29 novembre dernier pour mesurer objectivement la nuisance perçue, notamment avec un appareil de mesure de données IRI  (indice de rugosité international) en vue d’évaluer la surface de roulement. 

Bien qu’un inconfort de roulement ait été ressenti dans les dernières semaines, la sécurité des usagers de la route n’a jamais été compromise. 

Une deuxième série de travaux correctifs a été réalisée les 3 et 4 décembre. Des travaux d’asphaltage de la chaussée du pont sont planifiés en 2022. Construit en 1963, le pont est d’une longueur de 600 m et il possède 15 joints de dilatation.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Chambly Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Chambly Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.