Publicité

17 décembre 2019 - 09:00

La Montérégie bien représentée

Trois nouveaux gestionnaires de la restauration nommés au CA de l’Association de restauration

Par Salle des nouvelles

L’Association Restauration Québec (ARQ) a annoncé la nomination de Nathalie Lehoux, des Restaurants Pacini inc. (La Prairie), à titre de vice-présidente de son conseil d’administration pour l’année financière 2019-2020. Danielle Beaulieu, de l’Hôtel Mortagne (Boucherville), fait également son entrée à titre d’administratrice et Martin Lévesque, du Traiteur Esprit Faim (La Prairie), a été nommé administrateur à nouveau. Ils appuieront dans ses fonctions Claudine Roy, de l’Auberge sous les arbres (Gaspé) qui a, quant à elle, été nommée présidente du CA.

Mmes Lehoux, Beaulieu et Roy, ainsi que M. Lévesque, pourront travailler de concert à faire avancer les nombreux dossiers qui préoccupent l’industrie actuellement, qu’il s'agisse de la pénurie de main-d’œuvre qui continue de sévir partout au Québec, de la consigne sur les contenants à usage unique, du partage des pourboires et bien d’autres. Leur expérience en tant que propriétaires ou gestionnaires sera un atout lorsqu’il sera temps d’expliquer la réalité de l’industrie.

L’ARQ pourra aussi bénéficier des connaissances des autres membres du conseil d’administration 2019-2020, soit : Hugues Philippin, du restaurant Chic Alors! (Québec), nommé secrétaire-trésorier, Yves Gravel, du restaurant La Maison François (Sainte-Thérèse), qui fait son entrée à titre d’administrateur, Éric Marin, du restaurant Chez Milot (Sainte-Adèle), Hugues Bélisle, des Bistro Pic Bois (Charlemagne et Mirabel), Tony Priftakis, des restaurants Buffet des Continents (Gatineau), également administrateurs et Alain Mailhot, président-directeur général de l’ARQ. Vincent Arsenault, des restaurants Tomate Basilic (Montréal et Repentigny), agira dorénavant à titre de président ex officio.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Chambly Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Chambly Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.