Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Trois équipes qualifiées pour la prochaine étape

Un jalon important franchi pour la réalisation du projet d'expansion à Contrecœur

durée 15h00
10 mai 2022
durée

Temps de lecture   :  

3 minutes

Par Catherine Deveault

L'Administration portuaire de Montréal (APM) est heureuse d'annoncer qu'une nouvelle étape a été franchie pour la réalisation de son important projet d'expansion à Contrecœur, alors que trois candidatures ont été qualifiées en vue de la sélection d'un partenaire privé. Les dossiers retenus sont (par ordre alphabétique).

  • Axium Infrastructure Canada et Pomerleau Capital
  • Ports America Holdings
  • Terminal Investment Limited (TIL)

L'appel de qualifications international a été publié le 23 novembre 2021 selon l'approche conception-construction-financement-exploitation et entretien (CCFEE). Cinq dossiers de candidature conformes ont été évalués. Les soumissionnaires devaient démontrer leur expérience dans la conception, la construction et l'exploitation d'infrastructures portuaires nouvelles ainsi que dans la génération de nouveaux volumes d'expédition et l'engagement envers les parties prenantes locales et régionales, entre autres critères. Les conditions indiquées dans la déclaration de décision du ministre de l'Environnement et du Changement climatique du Canada doivent également être respectées.

« Le processus d'appel de qualifications a confirmé l'intérêt marqué que notre projet suscite à l'échelle locale, nationale et internationale. Les citoyens, les consommateurs et la communauté d'affaires peuvent se réjouir qu'un nouveau jalon soit franchi vers la réalisation de ce terminal à conteneurs vert et moderne, surtout dans un contexte mondial où nous avons besoin de chaînes d'approvisionnement plus résilientes. Merci aux équipes de l'APM qui ont contribué à l'avancement du processus jusqu'à présent ! Cette expansion permettra de consolider le rôle du Port de Montréal comme levier de développement pour le Québec et le Canada », a affirmé le président-directeur général de l'APM, Martin Imbleau.  

Les trois finalistes qualifiés seront invités à présenter une soumission dans le cadre de l'appel de propositions qui commencera dans les prochaines semaines et durera environ 12 mois. Il est prévu que le choix du partenaire privé sera annoncé au deuxième trimestre de 2023 et que la clôture financière et commerciale aura lieu au troisième trimestre de 2023, pour un début des travaux au cours de cette même année. Il est prévu que le terminal soit mis en service vers la fin 2026.

Des retombées importantes pour le Québec et le Canada

Alors que les installations montréalaises seront bientôt au maximum de leur capacité, ce projet d'expansion s'accompagne de gains d'efficacité et d'une compétitivité accrue pour les entreprises desservies par les installations portuaires de Montréal. Cet investissement estimé entre 750 et 950 millions de dollars, permettra de générer près de 8 000 emplois directs, indirects et induits pendant la construction et 1 200 emplois récurrents pendant l'exploitation. Au total, on prévoit qu'environ 80 % des retombées économiques seront au Québec.

Collaboration avec Investissement Québec

La construction et l'exploitation du futur terminal à conteneurs de Contrecœur offriront de nombreuses occasions d'affaires pour les entreprises. L'APM s'étant engagée à soutenir concrètement le développement socio-économique local dans le cadre de la réalisation de ce grand projet, elle collaborera notamment avec Investissement Québec afin de déployer graduellement plusieurs initiatives visant à maximiser les retombées économiques au Québec.

« Le projet d'expansion du Port de Montréal à Contrecœur sera un levier important de développement économique pour des années à venir. Investissement Québec est heureuse d'accompagner l'Administration portuaire de Montréal dans ses efforts de maximisation des retombées économiques locales de ce grand projet. Nous sommes enthousiastes à l'idée de mettre à profit notre expertise pour nous assurer que les entreprises québécoises connaissent et comprennent les volets du projet où elles pourront être mises à contribution, et pour attirer dans la région des activités complémentaires à l'établissement d'un terminal à conteneurs », a mentionné Guy LeBlanc, président-directeur général d'Investissement Québec.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


5 août 2022

Le taux de chômage à 4,1% au Québec en juillet

Le taux de chômage s’est maintenu à 4,9 % en juillet au Canada, ce qui correspond au creux historique enregistré en juin. Statistique Canada ajoute qu’au Québec, le taux de chômage du mois dernier a été mesuré à 4,1 %. À l’échelle du Canada, chez les personnes âgées de 25 à 54 ans, le taux de chômage s’est établi à 4 % le mois dernier et il a ...

5 août 2022

Ottawa contestera les tarifs douaniers américains sur le bois d’œuvre

L’imposition par Washington de droits compensateurs moins élevés que prévu sur les exportations de bois d’œuvre canadien ne contribue guère à apaiser le mécontentement d’Ottawa. La ministre fédérale du Commerce international, Mary Ng, a qualifié jeudi les plus récents tarifs douaniers américains imposés sur le bois d’oeuvre canadien de «sans ...

2 août 2022

L’attrait pour les substituts de viande dépend de son emballage, selon une étude

Est−on plus enclin à goûter à des produits végétariens si ceux−ci sont appelés différemment? Une étude de Concordia indique que oui. La présentation du produit peut faire toute la différence quand on souhaite percer chez les consommateurs qui mangent aussi de la viande, selon les données recueillies. En effet, les participants sondés à qui on ...