Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Régie de l'énergie

Feu vert à l’entente entre Hydro-Québec et Énergir

durée 07h00
20 mai 2022
durée

Temps de lecture   :  

1 minute

Par La Presse Canadienne

La Régie de l’énergie donne le feu vert au partenariat entre Hydro−Québec et le distributeur de gaz naturel Énergir, une entente qui avait été critiquée par des groupes de consommateurs et environnementalistes.

L’entente, annoncée en juillet dernier, vise à réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) en convertissant à la biénergie des systèmes de chauffage au gaz. Pour ce faire, Hydro−Québec devra d’abord indemniser et verser 400 millions $ à Énergir pour ses pertes de revenus. 

La Régie s’est rangée aux arguments d’Hydro−Québec qu’il aurait été «nettement» plus coûteux d’électrifier complètement les marchés visés que d’adopter la biénergie, dans sa décision rendue jeudi. Elle juge également que l’entente est «dans l’intérêt public».

Hydro−Québec estime, pour sa part, que la biénergie permettra des économies de 1,7 milliard $ d’ici 2030 par rapport à un scénario où l’on aurait électrifié les marchés visés qui s’alimentent actuellement au gaz naturel.

L’impact tarifaire de l’entente sur les clients d’Hydro−Québec est de l’ordre de 1,43 % d’ici 2030, selon la Régie. Une estimation semblable à celle fournie par la société d’État. «Ainsi, le client résidentiel ayant un logement 5 1/2, aurait un impact tarifaire sur sa facture d’électricité annuelle de l’ordre de 2,84 $, à compter de 2025, donne−t−on en exemple dans le jugement. Ce montant est estimé à 12,71 $ par année en 2030.  

La décision de la Régie était la dernière étape réglementaire avant de permettre à la société d’État et à Énergir de mettre en œuvre leur entente. 

Stéphane Rolland, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


29 septembre 2022

Le prix moyen d'une maison en août était de 67 % supérieur au «niveau abordable»

Le directeur parlementaire du budget affirme que le prix national moyen d'une propriété en février était supérieur de plus de 50 % à ce qu'il était il y a deux ans, avant la pandémie. Dans un nouveau rapport, publié jeudi, le directeur parlementaire du budget (DPB) indique que le prix national moyen des propriétés au Canada est ainsi passé de 551 ...

21 septembre 2022

Des augmentations de salaire de 4,1 % au Québec en 2023

Les employeurs du Québec s'attendent à devoir augmenter les salaires dans leur établissement de 4,1 % l'an prochain, rapporte l'Ordre des conseillers en ressources humaines agréés du Québec. Il s'agit de la prévision de hausses salariales la plus élevée depuis 2008, selon l'Ordre. C'est le secteur des technologies de l'information et des ...

12 septembre 2022

«Un très bel été» en hôtellerie dans toutes les régions du Québec

Alors que les secteurs de l'hôtellerie et de la restauration ont été durement touchés au plus fort de la crise sanitaire, le milieu souffle enfin un peu après avoir connu «un très bel été», selon la présidente-directrice générale (PDG) de l'Association Hôtellerie Québec (AHQ), Véronyque Tremblay.  La saison estivale a été «au-delà» de ses ...