Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

La CCIVR agrandit son territoire

La CCIVR et la CCIBC fusionnent 

durée 07h00
30 mai 2022
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Catherine Deveault

La Chambre de commerce et d’industrie Vallée-du-Richelieu (CCIVR) et la  Chambre de commerce et d’industrie du Bassin de Chambly (CCIBC) annoncent aujourd’hui leur fusion, pour le bénéfice de toutes les entreprises du territoire, qui continueront ainsi d’être bien épaulées. 

Au cours d’une assemblée de ses membres tenue le 11 mai dernier, la CCIBC a adopté la dissolution de la  Chambre et les membres ont signifié leur ouverture à ce que le territoire couvert par la CCIBC (Chambly, Carignan, Richelieu et St-Mathias-sur-Richelieu) ainsi que les membres actifs, soient intégrés dans la CCIVR. Pour leur part, les membres de la CCIVR ont adopté, hier matin, une résolution pour  l’agrandissement de son territoire. 

« Le conseil d’administration de la CCIVR est fier d’unir les forces de chaque chambre pour le bénéfice des gens d’affaires et les organismes communautaires de la Vallée-du-Richelieu. Cette collaboration permettra  non seulement d’étendre nos territoires respectifs, mais aussi de multiplier le réseautage entre les  membres » affirme Luc Bertrand, président du conseil d’administration de la CCIVR.  

« Nous avons été à même de constater la beauté des entreprises et la vivacité des entrepreneurs sur ce territoire limitrophe au nôtre pendant les dernières années, notamment en siégeant sur la Table de  développement économique. Le portrait socioéconomique et la réalité entrepreneuriale de nos territoires  sont similaires et cette fusion est une excellente nouvelle pour tout l’écosystème entrepreneurial de la  Vallée-du-Richelieu » mentionne Julie La Rochelle, directrice générale de la CCIVR. 

« La communauté d’affaires de la CCIBC est grandissante et dynamique. Il y a un important potentiel de  croissance et de développement. Cependant, les moyens financiers de la CCIBC ne permettent pas de  mettre en œuvre son beau plan d’action. Nous voyons dans cette fusion une belle occasion mettre en commun nos énergies, pour le bénéfice de la communauté d’affaires » mentionne Anik Cormier, présidente de la CCIBC. 

La MRC de la Vallée-du-Richelieu et la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) sont  bien au fait de ce dossier et sont confiantes que cette fusion permettra d’encore mieux soutenir la  communauté d’affaire du nouveau territoire élargi. 

La CCIVR a d’ailleurs embauché M. Simon Derome, unique employé de la permanence de la CCIBC. Ce  dernier possède une belle connaissance du territoire et des membres. De plus, les trois membres du conseil  exécutif de la CCIBC siègeront au conseil d’administration de la CCIVR. La CCIVR travaille actuellement à arrimer plusieurs projets, notamment les deux campagnes d’achat local, le calendrier des événements de la prochaine saison, ainsi que le Gala Grand Richelois. En effet, la CCIVR va modifier ses critères  d’admissibilité afin que les entreprises et organismes du territoire de la CCIBC puissent également déposer  leur candidature, à condition qu’elles respectent les autres critères déjà établis.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


5 août 2022

Le taux de chômage à 4,1% au Québec en juillet

Le taux de chômage s’est maintenu à 4,9 % en juillet au Canada, ce qui correspond au creux historique enregistré en juin. Statistique Canada ajoute qu’au Québec, le taux de chômage du mois dernier a été mesuré à 4,1 %. À l’échelle du Canada, chez les personnes âgées de 25 à 54 ans, le taux de chômage s’est établi à 4 % le mois dernier et il a ...

5 août 2022

Ottawa contestera les tarifs douaniers américains sur le bois d’œuvre

L’imposition par Washington de droits compensateurs moins élevés que prévu sur les exportations de bois d’œuvre canadien ne contribue guère à apaiser le mécontentement d’Ottawa. La ministre fédérale du Commerce international, Mary Ng, a qualifié jeudi les plus récents tarifs douaniers américains imposés sur le bois d’oeuvre canadien de «sans ...

2 août 2022

L’attrait pour les substituts de viande dépend de son emballage, selon une étude

Est−on plus enclin à goûter à des produits végétariens si ceux−ci sont appelés différemment? Une étude de Concordia indique que oui. La présentation du produit peut faire toute la différence quand on souhaite percer chez les consommateurs qui mangent aussi de la viande, selon les données recueillies. En effet, les participants sondés à qui on ...