Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Mobilité interrégionale

Le ministre Boulet dépose sa réforme de l'industrie de la construction

durée 13h30
1 février 2024
durée

Temps de lecture   :  

1 minute

Par La Presse Canadienne

Le ministre du Travail Jean Boulet a finalement déposé, jeudi, sa réforme de l'industrie de la construction qu'il devait déposer l'automne dernier.

Comme prévu, sa réforme aborde les questions délicates de la mobilité interrégionale des travailleurs et du partage des tâches entre certains métiers.

Elle vise aussi à favoriser l'accès à l'industrie pour les catégories de personnes qui n'y sont pas suffisamment représentées, comme les minorités visibles, les autochtones, les immigrants et les personnes handicapées, a souligné le ministre dans son discours de présentation.

La question de la mobilité interrégionale avait été abordée lors des audiences de la Commission Charbonneau, parce qu'elle avait été source de tensions. Des ouvriers sur la Côte-Nord, par exemple, voyaient débarquer des travailleurs venus d'autres régions pour y travailler, alors qu'eux ne trouvaient pas de travail.

Les règles actuelles de priorité d'embauche régionale font qu'un employeur qui décroche un emploi dans une autre région que la sienne peut y emmener un nombre limité de ses travailleurs réguliers. Il doit aussi embaucher des travailleurs dans la région où il a décroché ce contrat. 

Le ministre Boulet a indiqué qu'à compter du 1er mai 2025 il sera interdit aux parties patronales et syndicales de convenir de clauses limitant la mobilité des salariés ou la liberté d'embauche des employeurs à cet effet.

Lia Lévesque, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


SAQ: des syndiqués se prononceront sur un mandat de 15 jours de grève

Les syndiqués des magasins et bureaux de la Société des alcools du Québec seront appelés, vendredi, à se prononcer sur un mandat de 15 journées de grève, à exercer au moment opportun. Les résultats du vote ne seront toutefois dévoilés que samedi. Les principaux points en litige sont la création de postes permanents et les horaires de travail, ...

Étude: les droits des non-syndiqués sont mal protégés, favorisant les accidents

Malgré la réforme du régime de santé et de sécurité du travail, les droits des personnes non syndiquées au Québec sont moins bien protégés, ce qui favorise les accidents de travail et les maladies, soulève une nouvelle étude de l'Institut de recherche et d'informations socioéconomiques (IRIS). Selon l'étude publiée jeudi, la loi modernisant le ...

durée Hier 18h00

L'UPA lance un appel à l’aide pour faire face à la baisse de revenu

L'Union des producteurs agricoles (UPA) lance un appel à l’aide pour faire face à la baisse de revenu net des agriculteurs. Selon un communiqué diffusé par l’UPA mercredi, Agriculture et Agroalimentaire Canada prévoit que le revenu net agricole québécois passera de 959 millions $ en 2022 à 487,1 millions $ en 2023 et à 66 millions $ en ...