Publicité

3 août 2020 - 08:00

Une opportunité d’épanouissement

Fermeture temporaire du Domaine Ozias-Leduc

Par Salle des nouvelles

Les membres de la direction et le conseil d’administration du Musée des beaux-arts de Mont-Saint-Hilaire, gestionnaire du Domaine Ozias-Leduc, ont pris la décision de ne pas réouvrir le Domaine pour l’été 2020.

Tenant compte des diverses contraintes sanitaires gouvernementales ainsi que de la proximité qu’impose le lieu, il n’est pas, dans le contexte actuel, sécuritaire d’ouvrir le centre d’interprétation au public.

Malgré qu’il ne s’agit pas du scénario idéal, l’équipe du Domaine Ozias-Leduc choisi d’approcher cette décision comme une occasion de croissance et profite de ce temps précieux pour avancer plusieurs dossiers qui progressent dans l’ombre depuis quelque temps, que ce soit la réalisation d’un nouveau site du Musée virtuel du Canada entièrement consacré à Ozias-Leduc, l’amélioration et la restructuration de l’aménagement extérieur et du stationnement et la mise en valeur de l’intérieur des deux maisons historiques.

Le Domaine Ozias-Leduc a aussi récemment collaboré avec une jeune conceptrice de costumes de la région, Marisol Vachon, qui a confectionné des habits pour le personnel du Domaine représentants l’époque d’Ozias-Leduc, s’inspirant de l’oeuvre de l’artiste et ayant comme objectif de rendre les visites encore plus immersives pour le public une fois la réouverture possible.

Cet été, il est tout de même possible de se rendre sur le terrain extérieur du Domaine Ozias-Leduc, où l’artiste multi-disciplinaire, Jérémie Boudreault, invite le visiteur à venir découvrir et admirer sa dernière oeuvre intitulée L’observatrice. Cette installation, pouvant être qualifiée de «vivante», offre à chaque visiteur une version unique de l’oeuvre qui évolue avec le temps.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Chambly Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Chambly Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.