Publicité

15 novembre 2020 - 12:00

Le 6 novembre

Yves-François Blanchet participe à l'inauguration de la sculpture parenthèses

Par Salle des nouvelles

Le vendredi 6 novembre se tenait au musée des Beaux-arts de Mont-Saint-Hilaire, l’inauguration de la sculpture Parenthèses du regroupement des artistes professionnels de Mont-Saint-Hilaire (R.A.P). 

« Treize artistes ont partagé leur immense talent afin que cette œuvre puisse voir le jour dans un contexte où l’ensemble des Québécois et Québécoises vivent dans l’incertitude », souligne Yves-François Blanchet.

Le député fédéral de Beloeil-Chambly salut le travail exemplaire de l’homme derrière la fondation de ce regroupement d’artistes professionnels qui fête son 25e anniversaire ainsi que la création du Musée des Beaux-arts de Mont-Saint-Hilaire, André Michel.

Autrefois nommé le Musée d’Arts de Mont-Saint-Hilaire, cet établissement a été construit en lien avec la bibliothèque et à côté de l’hôtel de ville en novembre 1995. La toute première exposition fut consacrée à Ozias-Leduc.

En 1997, sous la présidence d‘honneur de la ministre de la Culture Louise Beaudoin ainsi que le député de Borduas Jean-Pierre Charbonneau, un monument fut érigé devant l’hôtel de ville de Mont-Saint-Hilaire, autre création signée du collectif. Elle eut pour but de soutenir et d’encourager la démocratie participative.

Sous la direction de Mme Chantal Millette, directrice générale du musée des Beaux-arts de Mont-Sait-Hilaire, cet évènement fut une réussite. « Investir dans la culture n’est pas un luxe. Les artistes ont besoin d’être entendus, exposés et surtout valorisés ! » tient à rappeler Yves-François Blanchet.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Chambly Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Chambly Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.