Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Journées de la persévérance scolaire

Chambly remet 4 250 $ aux écoles de la région

durée 15h00
22 février 2022
durée

Temps de lecture   :  

1 minute

Par Catherine Deveault

Dans le cadre des Journées de la persévérance scolaire 2022, la Ville de Chambly a octroyé une contribution financière de 4 250 $ répartie entre les différents établissements scolaires de son territoire afin d’encourager leurs finissants.

Des bourses allant entre 250 $ et 1 000 $ seront remises aux écoles primaires de la Passerelle, De Bourgogne, De Salaberry, Jacques-De Chambly, Sainte-Marie, Madeleine-Brousseau et William-Latter ainsi qu’à l’école secondaire de Chambly. 

Avec ce geste, la Ville de Chambly souhaite souligner l’importance d’encourager les efforts des élèves ainsi que leur persévérance scolaire en fin d’année, que ce soit au primaire ou au secondaire.

 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


30 novembre 2022

Le ministre de l'Éducation, Bernard Drainville, va maintenir l'école à trois vitesses

Le nouveau ministre de l'Éducation, Bernard Drainville, accepte l'école à trois vitesses. Il continuera de financer le privé, le public sélectif et le public régulier. Le mouvement École ensemble dénonce depuis des années l'écrémage des élèves fait par le privé et certaines écoles publiques au détriment du public régulier. En mêlée de presse à ...

11 octobre 2022

Les maisons des jeunes peinent à fonctionner et réclament un meilleur financement

C’est lundi que débute la Semaine des maisons des jeunes, sous le thème des douze travaux d’Astérix. Cet imaginaire n’a pas été choisi au hasard par le Regroupement des maisons des jeunes du Québec (RMDJQ), qui espère attirer l’attention sur les difficultés auxquelles ses membres se butent. Parmi les douze travaux des maisons des jeunes, le ...

24 août 2022

Études postsecondaires: l'IRIS propose la gratuité au Québec

Des chercheurs d’un institut québécois proposent au gouvernement du Québec de profiter de la hausse de ses revenus pour introduire la gratuité scolaire dans le milieu postsecondaire. Dans son étude publiée mercredi, l’Institut de recherche et d’informations socioéconomiques (IRIS) prétend que l’indexation des frais de scolarité n’a plus sa place ...