Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Annonce du ministre Jean Boulet

Formation de la main-d'œuvre en génie: Québec verse 17,6 millions $ supplémentaires

durée 06h00
22 février 2022
durée

Temps de lecture   :  

1 minute

Par La Presse Canadienne

Québec a annoncé lundi un investissement supplémentaire de 17,6 millions $ pour soutenir la formation des travailleurs dans le secteur du génie, en pleine pénurie de main−d’œuvre.

Cet argent sera utilisé dans le cadre du programme de formation de courte durée privilégiant les stages dans les professions priorisées par la Commission des partenaires du marché du travail, appelé COUD. « Les formations fonctionnent en mode travail−études, et le soutien financier couvre les salaires des participants et participantes durant leurs heures d’études et de stage », a expliqué le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, Jean Boulet, en conférence de  presse à Montréal.

Les domaines visés sont « le génie civil, le génie mécanique, le génie industriel et le génie de fabrication », a−t−il précisé.

Le ministre a fait valoir que « le COUD vient donner un souffle supplémentaire aux entreprises qui ont souvent bien identifié leurs besoins, mais qui ont du mal à mettre des solutions en œuvre par manque de ressources, tant humaines que financières ».

Cela vient s’ajouter aux 3,9 milliards $ déjà réservés pour l’«Opération main−d’œuvre», un plan de recrutement dans plusieurs secteurs présenté en novembre dernier par le gouvernement.

Alors que « les défis actuels en matière de main−d’œuvre seront présents au moins pour toute la décennie actuelle », Québec cherche « à  former et à requalifier 850 travailleurs et travailleuses dans le domaine » d’ici les cinq prochaines années.

―――
Cet article a été produit avec le soutien financier des Bourses Facebook et La Presse Canadienne pour les nouvelles.

Clara Descurninges, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


12 février 2024

Sondage: seulement 63 % des Québécois croient que la place des jeunes est à l'école

Même si une majorité de Québécois souhaitent une meilleure valorisation de la persévérance scolaire, seulement 63 % d'entre eux estiment que la place d'un jeune est à l'école et que son tout premier métier est d'être un élève, suggère un nouveau sondage.  Environ 18 % des répondants ont indiqué être en désaccord avec cette affirmation, tandis ...

15 janvier 2024

La motivation des élèves dans le contexte de rattrapage scolaire peut varier

Alors que les élèves doivent mettre les bouchées doubles à l'école pour rattraper le retard causé par la grève du secteur public, certains élèves peuvent se sentir démotivés, mais d'autres, au contraire, sont enthousiastes face au retour en classe.  Pour les écoles dont les enseignants sont représentés par la Fédération autonome de ...

8 janvier 2024

Rattrapage post-grève: Éric Gingras croit possible de ne pas amputer la relâche

Alors que le plan de rattrapage scolaire doit être dévoilé mardi, à la suite de la grève ayant touché le milieu de l'éducation, le président de la CSQ, Éric Gingras, croit possible de «faire des ajustements» sans avoir à amputer la semaine de relâche ou prolonger les classes en juin. Il faut dire que la Centrale des syndicats du Québec, qui fait ...