Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Pour assister Jean-François Bernier

Québec nomme 17 protecteurs régionaux de l'élève qui débuteront cet automne

durée 09h00
18 mai 2023
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par La Presse Canadienne

Québec a nommé mercredi 17 protecteurs régionaux de l'élève, qui assisteront leur homologue national, Jean-François Bernier.

Le ministère de l'Éducation a annoncé dans un communiqué de presse que les personnes choisies «traiteront toutes les plaintes formulées par les élèves et les parents, dont celles concernant les actes d'intimidation, de violence et de violence à caractère sexuel à l'endroit d'élèves fréquentant un établissement d'enseignement».

«Avec le Protecteur national de l'élève et les protecteurs régionaux, notre gouvernement a posé un geste important afin de mieux protéger tous les élèves du Québec, tant dans le réseau public que privé», a déclaré le ministre de l'Éducation, Bernard Drainville, dans le communiqué. «Ce changement assurera un processus de traitement des plaintes uniforme à travers le Québec et, par le fait même, plus de transparence, d'indépendance et d'efficacité dans le traitement de celles-ci. Je suis convaincu que cela bénéficiera directement aux élèves

Les protecteurs de l'élève débuteront leurs activités dès la rentrée d'automne 2023. Ces nouveaux postes ont été créés avec l'adoption du projet de loi 9, le 31 mai 2022.

Les candidatures ont d'abord été triées par un comité de sélection, qui a ensuite soumis au ministre une présélection de candidats.

Le gouvernement du Québec décrit le protecteur national de l'élève comme un «ombudsman de l'éducation», chargé de défendre les «droits des quelque 1,3 million d’élèves et de leurs parents» que compte la province.

Les 17 nouveaux protecteurs régionaux sont Chloé Corneau, Geneviève Buist, Isabelle Mathieu, Louis Charbonneau, Caroline Audette, Johanne Vallières, Éric Bouchard, Esthel Née, Caroline Gervais, Marc-Antoine Joseph, Sarah-Beth Trudeau, Marie-Ève Dorion, Maia Aziz, Karina Brassard, Catherine Cloutier, Kim Vaillancourt et Claude Provencher.

La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


24 mai 2024

Les deux tiers des cégeps sont en mauvais état, prévient la vérificatrice générale

Les deux tiers des bâtiments des cégeps sont en mauvais état, selon la vérificatrice générale du Québec. Dans son rapport annuel déposé jeudi, Guylaine Leclerc prévient aussi que les moyens prévus pour «renverser leur dégradation importante» sont insuffisants. Ainsi, 608,6 millions $ sont prévus en maintien d'actifs d'ici 2027-2028, alors que ...

23 mai 2024

Près de 30 % des garderies évaluées offrent des services éducatifs de piètre qualité

Près de 30 % des garderies ayant été évaluées entre 2018 et 2023 n'offraient pas des services éducatifs de qualité. Ce pourcentage a atteint 60 % en 2022-2023. La vérificatrice générale, Guylaine Leclerc, a déposé jeudi à l'Assemblée nationale un volumineux rapport à quatre volets qui critique durement le ministère de la Famille. Elle souligne ...

16 mai 2024

Les jeunes caquistes proposent d'interdire les réseaux sociaux aux moins de 16 ans

Les jeunes caquistes proposent de fixer à 16 ans l'âge minimal pour accéder aux réseaux sociaux et de limiter le temps d'écran à l'école. La Coalition avenir Québec (CAQ) tiendra un conseil général ayant comme thème «Le Québec en changement» le 25 mai prochain à Saint-Hyacinthe.  Sa commission de la relève proposera d'imposer une majorité ...