Publicité
27 janvier 2020 - 06:00

"Aucun impact pour l’instant"

Perspectives de fermetures de centres de tri : un suivi étroit avec les instances gouvernementales

Par Salle des nouvelles

La Ville de Saint-Jean-sur-Richelieu rappelle que, depuis ce mercredi 22 janvier, une information circule dans les médias quant à la perspective d’une fermeture des quatre centres de tri de la compagnie TIRU, soit deux situés à Montréal, un à Châteauguay et un à Saguenay.

Compo-Haut-Richelie est concerné par cette situation puisque les matières recyclables des municipalités qu’elle dessert sont triées, en partie, dans les installations de TIRU.

La direction de Compo-Haut-Richelieu est présentement en communication étroite avec RECYC-QUÉBEC, le cabinet du ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques ainsi que les municipalités et les MRC concernées. Un état de situation a été fait jeudi matin et un nouveau sera fait ce matin.

Pas d'enfouissement des matières recyclables

Tant les représentants de RECYC-QUÉBEC que le ministre ont exclu l’hypothèse de l’enfouissement des matières recyclables. Des rencontres sont prévues afin de trouver des solutions à cette situation sérieuse et urgente en minimisant l’impact pour les citoyens. Avec son partenaire Matrec, Compo-Haut-Richelieu effectue les analyses de scénarios requises selon l’évolution de cette situation. Pour l’instant, il n’y a aucun changement aux collectes. Les citoyens seront tenus informés des développements à ce sujet au fil des événements.

Compo-Haut-Richelieu inc. est une société d’économie mixte responsable de la gestion intégrée des matières résiduelles pour douze municipalités de la MRC du Haut-Richelieu. Son mandat consiste à orchestrer les services de la manière la plus économique possible, et ce, dans les règles de l’art.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Chambly Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Chambly Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.