Publicité

21 mars 2020 - 12:00

PANDÉMIE COVID-19

COVID-19 : le gouvernement travaille pour rapatrier les Canadiens

Gabrielle Denoncourt

Par Gabrielle Denoncourt, Journaliste

À nouveau ce matin, le premier ministre du Canada, Justin Trudeau a tenu son point de presse pour faire part de nouvelles mesures qui touchent particulièrement les Canadiens à l’étranger.

Il a débuté en remerciant et en assurant aux travailleurs essentiels qu’ils ont tout le soutien de leur gouvernement.

« Que vous soyez à l’hôpital, premier répondant, chauffeur d’autobus, chauffeur de camion, conducteur de train, vous travaillez plus fort que jamais. Merci, vous faites toute la différence pour les gens qui ont besoin de vous. Nous voulons vous dire que nous voyons et que nous vous soutenons. »

Réduction des voyages dans les communautés nordiques

Afin de protéger les communautés plus au nord du pays, le gouvernement du Canada veut limiter le nombre de voyages non essentiels dans cette région comme les travailleurs. D’ailleurs, il appuie la décision des Territoires du Nord-Ouest l’ordonnance qui sera annoncée sous peu qui va dans ce sens. Les dirigeants vont s’assurer que les marchandises essentielles rejoignent tout de même les collectivités.

De nouvelles mesures

M. Trudeau rappelle qu’ils ont l’intention d’augmenter le crédit canadien pour enfant, donner une chance aux gens qui doivent rembourser un prêt étudiant, un plan sera dévoilé afin de permettre de produire des masques et des respirateurs et 25 M$ iront à différentes équipes pour la recherche dans le but de détecter et ralentir la propagation du virus.

De l’avancement dans le dossier des Canadiens à l’étranger

Le premier ministre rappelle qu’ils continuent à envoyer des messages importants aux Canadiens qui sont à l’extérieur du pays. Entre autres leur rappeler qu’il est possible d’avoir accès à des subventions pour emprunter jusqu’à 5 000 $ pour rentrer et répondre à leurs besoins le temps qu’ils puissent revenir.

Le gouvernement canadien travaille avec des compagnies aériennes pour rendre les vols commerciaux plus accessibles à leurs citoyens coincés à l’étranger. Il travaille avec d’autres pays pour que nos transporteurs aériens aient les permissions et les mesures logistiques nécessaires pour prendre les vols.

Il a été annoncé qu’un premier vol d’Air Canada prendrait son envol en fin de semaine à partir du Maroc qui avait fermé ses frontières. Les dirigeants sont également en communication avec d’autres compagnies aériennes pour conclure des ententes similaires.

D’autres vols seraient déjà planifiés selon M. Trudeau qui partent probablement du Pérou, de l’Espagne et les prochains seront annoncés le plus rapidement possible.

« Plusieurs facteurs sont pris en compte pour décider d’où partiront les vols. Par exemple, le nombre de Canadiens dans certains endroits, les fermetures des espaces aériens ou la situation locale. »

Ne pouvant promettre de rapatrier tous les Canadiens, ils sont invités à s’inscrire rapidement à Affaires mondiales Canada en ligne à voyages.qc.ca.

À leur retour, ils devront obligatoirement s’isoler pendant 14 jours et s’ils présentent des symptômes de la COVID-19, ils ne pourront pas monter à bord de l’avion afin de protéger la population.

Appel à la solidarité

Le premier ministre rappelle qu’il est important de combattre la peur, la désinformation et la stigmatisation.

Tous les Canadiens voient leur vie se transformer et M. Trudeau a voulu terminer par un message de solidarité.

« Pour se protéger, on doit tous faire des ajustements. Et surtout, veillez les uns sur les autres parce que c’est ensemble qu’on va traverser cette période difficile. »

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Chambly Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Chambly Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.