Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Un réseau vétuste où l'accès aux soins est inéquitable d'un endroit à l'autre

Le Collège des médecins s'inquiète pour l'accès aux soins et l'état du réseau

durée 18h00
28 mars 2023
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par La Presse Canadienne

Le Collège des médecins du Québec dévoile un rapport alarmant à la suite d'une tournée des établissements de santé effectuée par son président. Le Dr Mauril Gaudreault décrit un réseau vétuste où l'accès aux soins est inéquitable d'un endroit à l'autre.

Dans une lettre ouverte publiée pour accompagner le rapport, le Dr Gaudreault avance que «si aucune action structurante n’est posée, bien des citoyennes et citoyens continueront d’être privés d’un accès aux soins de santé auxquels ils ont droit».

En s'appuyant sur les données d'un sondage réalisé pour le compte du CMQ, son président déplore le fait que près d'un répondant sur deux a déclaré avoir renoncé à consulter pour un problème de santé par conviction qu'il serait incapable d'obtenir un rendez-vous dans un délai raisonnable.

Sur le terrain, le Dr Gaudreault dit avoir rencontré plusieurs comités d'usagers ayant dénoncé le fait qu'un patient, selon sa région de résidence, peut ne pas avoir accès aux mêmes soins de base ou soins spécialisés.

On expliquerait cette inégalité dans l'accès aux soins de santé par l'incapacité du réseau à déployer des effectifs médicaux de manière uniforme dans chacun des hôpitaux d'une même région.

Pour le Dr Gaudreault, il s'agit «d'une autre forme de médecine à deux vitesses». Il ajoute que la vétusté des infrastructures de santé dans certaines régions nuit au recrutement de personnel alors que la pénurie de main-d'œuvre se fait sentir partout.

Cette réalité affecterait durement les médecins qui œuvrent en région alors que ceux-ci «sont confrontés à des choix déchirants et à une grande détresse», souligne-t-on, lorsque leur établissement se retrouve sans cardiologue disponible ou que leur service d'urgence frôle la rupture de service.

Toujours selon le rapport du CMQ, le système québécois est à la traîne face aux enjeux démographiques comme ceux du vieillissement et du déplacement de la population. De l'avis du collège, le réseau a la responsabilité de mieux desservir les communautés en matière de soins de santé mentale et de soins à domicile.

À travers sa tournée québécoise, le Dr Gaudreault a visité une douzaine d'établissements ainsi que les quatre facultés de médecine. Le sondage cité par le Collège des médecins a été mené auprès de 2700 médecins et de 1100 citoyens.

Le contenu en santé de La Presse Canadienne obtient du financement grâce à un partenariat avec l’Association médicale canadienne. La Presse Canadienne est l’unique responsable des choix éditoriaux.

Ugo Giguère, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


10 mai 2024

Transport en commun: l'UMQ demande plus de financement du gouvernement fédéral

Confrontée au gouvernement caquiste dans des négociations difficiles pour financer le transport en commun, l'Union des municipalités du Québec (UMQ) interpelle le fédéral. Au cours d'un sommet sur le transport collectif, qui se déroule vendredi  à Drummondville, le président de l'UMQ, Martin Damphousse, a affirmé qu'on ne parle pas du ...

7 mai 2024

Quatre départs en quelques semaines au cabinet de François Legault

Le premier ministre François Legault perd un quatrième collaborateur en quelques semaines: son directeur des relations médias, Manuel Dionne, qui se joindra à la Fédération des médecins spécialistes du Québec (FMSQ).  Ce départ survient après ceux de Vincent Desmarais, d'Isabelle Lewis et de Sébastien Lauzon, tous des membres de la garde ...

6 mai 2024

Projet de loi 51: les opérateurs de machinerie lourde sonnent l'alarme

Le gouvernement Legault s'apprête à permettre à des charpentiers-menuisiers d'opérer de la machinerie lourde, sans qu'ils n'aient la formation nécessaire. C'est ce que soutient l'Union des opérateurs de machinerie lourde, local 791, qui dénonce le principe de «polyvalence» inscrit dans le projet de loi 51. En point de presse à Québec lundi, ...