Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Sans égard au statut

Écoles primaires du Québec: le PQ propose des repas pour tous

durée 10h00
3 avril 2023
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par La Presse Canadienne

Le Parti Québécois (PQ) demande au gouvernement du Québec de garantir des repas à l'école primaire pour tous les enfants du Québec, peu importe le statut social de leurs parents.

Le chef du PQ, Paul St-Pierre Plamondon, affirme qu’il a appris dans de récents reportages que des milliers d’enfants québécois ne mangent pas à leur faim à l’école, une situation qu’il croit exacerbée par la hausse du coût du panier d'épicerie des derniers mois. Il croit que pour tous ceux qui le souhaitent et le désirent, des dîners et des collations devraient être disponibles dans toutes les écoles du Québec.

Dans une société développée et riche comme celle du Québec, aucun jeune ne devrait aller à l'école sans manger à sa faim, au point de n'être pas capable de se concentrer et de s'appliquer correctement en classe, selon le chef péquiste. À son avis, les coûts de cette mesure seront largement compensés par les gains collectifs en réussite scolaire.

Le Parti Québécois brandit l’exemple de l’États du Minnesota, aux États-Unis, où les législateurs ont récemment adopté une loi garantissant un déjeuner gratuit et un lunch à tous les étudiants, peu importe le revenu de leurs parents. C'est également le cas, ajoute-t-il, en Californie, au Colorado et dans le Maine. 

Paul St-Pierre Plamondon rappelle que l’offre de lunchs pour les enfants à l’école figurait dans le programme électoral du Parti québécois avant le scrutin général de 2018.

Le chef péquiste ajoute qu’un tel programme représenterait aussi une belle opportunité de mettre de l'avant des produits alimentaires québécois en priorité.

La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Voici les points saillants du budget fédéral présenté par Chrystia Freeland

Voici des points saillants du budget fédéral présenté mardi par la ministre des Finances, Chrystia Freeland: - Le déficit pour l’année financière 2023-2024 atteint 40 milliards $, soit exactement la limite que s’était fixée la ministre Freeland dans son énoncé économique de 2023. Pour 2024-2025, Ottawa prévoit un déficit de 39,8 milliards $. - ...

Mobilité du personnel en santé: «Nos objectifs n'ont pas changé», dit Christian Dubé

Appelé à commenter l'échec des pourparlers avec la Fédération interprofessionnelle de la santé (FIQ), le ministre de la Santé, Christian Dubé, a laissé savoir mardi que ses objectifs en matière de mobilité du personnel «n'ont pas changé». «Ce qu'on veut, c'est une certaine flexibilité pour être capable de bien servir nos patients et d'avoir un ...

QS propose d'attirer des immigrants qui voudraient travailler en construction

Le gouvernement québécois devrait mettre en place un programme pilote d’immigration permanente pour retenir les immigrants qui travaillent dans le secteur de la construction, propose Québec solidaire. Dans un communiqué publié mardi matin, le co-porte-parole de la formation politique, Gabriel Nadeau-Dubois, a soutenu qu'une telle voie rapide ...