Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Politique fédérale

Un projet pilote pour attirer des travailleurs étrangers est étendu

durée 08h00
9 mai 2023
durée

Temps de lecture   :  

3 minutes

Par La Presse Canadienne

Le Canada allongera de deux ans la durée d'un projet pilote pour attirer davantage de travailleurs étrangers temporaires vers des emplois dans l'industrie agricole, alors que la pandémie de COVID-19 a mis des bâtons dans les roues du programme, a annoncé lundi le ministre de l'Immigration, Sean Fraser.

Le gouvernement fédéral avait lancé le projet pilote il y a trois ans pour offrir aux travailleurs temporaires du secteur une voie vers la résidence permanente au Canada.

Le programme devait se terminer plus tard ce mois-ci, mais M. Fraser a repoussé cette échéance à 2025.

L'objectif est de remédier aux pénuries de main-d'œuvre dans l'industrie de la récolte et de l'élevage, a-t-il expliqué.

«La réalité est que si nous ne continuons pas à développer une main-d'œuvre qui va permettre aux secteurs agricole et agroalimentaire de continuer à produire, a-t-il soutenu, nous allons être confrontés à certains défis en matière de sécurité alimentaire.»

Les nouveaux échéanciers permettront au gouvernement «de continuer à tester le projet pilote, qui a connu certains défis à la suite de la pandémie de COVID-19», a déclaré le ministre lors d'une conférence de presse dans une usine de conditionnement de la viande près d'Ottawa.

De meilleures protections, promet Ottawa

La pandémie a rendu les déplacements plus difficiles pour les travailleurs, tout en facilitant l'exploitation de la main-d'œuvre.

En 2021, la vérificatrice générale Karen Hogan a constaté que le gouvernement fédéral n'avait pas réussi à surveiller dans quelle mesure les employeurs protégeaient leur personnel pendant la pandémie.

Le ministre Fraser a assuré que la nouvelle phase du projet pilote comprendra de meilleures protections pour la main-d'œuvre.

«C'est un réel problème pour les travailleurs s'ils se retrouvent dans une situation d'exploitation ou d'abus», a dit M. Fraser, comme leur statut au Canada dépend de leur employeur.

Il y a plusieurs années, le gouvernement a offert des permis de travail ouverts pour aider les gens à échapper à de telles situations abusives.

Le nouveau projet pilote permettra aux travailleurs qui ont utilisé ces permis de travail ouverts de soumettre leur expérience de travail dans leur candidature au projet pilote, ce qui les rendrait éligibles au statut de résident permanent.

Une autre nouvelle règle permettra au syndicat du travailleur d'attester de son expérience de travail, au lieu de se fier uniquement à la parole de l'employeur.

«Nous avons entendu des histoires de candidats qui ne veulent pas qu'un employeur soit impliqué, parce que l'employeur ne veut pas qu'ils soient sur la voie de la résidence permanente de peur qu'ils ne poursuivent d'autres opportunités», a expliqué M. Fraser.

La nouvelle version du projet pilote donnera également aux membres de la famille des travailleurs qui participent au programme des permis de travail ouverts afin qu'ils puissent gagner leur vie pendant qu'ils sont au Canada.

Le programme est ouvert aux travailleurs de la fabrication de produits de viande, de la production animale et à ceux qui travaillent dans les serres, les pépinières et la production de fleurs et de plantes ornementales.

Le gouvernement prévoit lever le plafond du nombre de candidats pour certains types d'emplois et s'attend à ce que 2750 de ces candidatures soient traitées par an.

Laura Osman, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Le vaccin contre la COVID-19 offert gratuitement à toute la population cet automne

Une campagne de vaccination contre la COVID-19 et contre la grippe aura lieu dès la semaine prochaine au Québec, a annoncé jeudi le directeur national de santé publique, le Dr Luc Boileau.  Le vaccin contre la COVID-19 sera offert gratuitement à tous les citoyens qui souhaitent l'obtenir. Ils pourront prendre rendez-vous à cet effet sur le site ...

Réforme de l'industrie: la FTQ-Construction se retire des consultations

La FTQ-Construction se retire des consultations menées par le ministre du Travail, Jean Boulet, sur l'industrie de la construction, reprochant à Québec de vouloir «faire cavalier seul» et de ne pas écouter les représentants des travailleurs. Le ministre du Travail a déjà annoncé son intention de déposer cet automne une réforme de l'industrie qui ...

Immigration temporaire: Fréchette invite le fédéral à une «prise de conscience»

Le gouvernement caquiste se dit surpris par le nombre important d'immigrants temporaires au Québec et il appelle le fédéral à une «prise de conscience». Statistique Canada a révélé mercredi qu'il y avait près de 471 000 résidents non permanents au Québec en juillet, par rapport à 322 000 au même mois l'an dernier. Cela comprend à la fois les ...