Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Il nomme un ami juge à la Cour

La commissaire à l'éthique enquêtera sur le ministre Simon Jolin-Barrette

durée 10h00
16 mai 2023
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par La Presse Canadienne

La commissaire à l'éthique de l'Assemblée nationale, Ariane Mignolet, ouvre une enquête sur le ministre de la Justice, Simon Jolin-Barrette. 

L'investigation concerne la nomination de Charles-Olivier Gosselin comme juge à la Cour par le ministre Jolin-Barrette, alors que les deux hommes sont amis. 

«Nous réitérons que le processus, qui est strictement encadré par la Loi sur les tribunaux judiciaires et par le Règlement sur la procédure de sélection des candidats à la fonction de juge, a été suivi et respecté en tout point. La commissaire à l’éthique et à la déontologie peut compter sur mon entière collaboration», a indiqué le ministre à La Presse Canadienne par écrit. 

C'est le député libéral de Nelligan, Monsef Derraji, qui a fait la demande à la commissaire à l'éthique. Dans sa requête, il indique que la nomination du juge Gosselin «soulève des questions de nature éthique quant au rôle du ministre dans la phase finale du processus de nomination».

C'est Le Soleil qui a révélé les liens d'amitié entre les deux hommes. On affirme notamment que Simon Jolin-Barrette, alors député de Borduas, a célébré le mariage de Charles-Olivier Gosselin et de sa conjointe au Domaine Cataraqui de Sillery devant plusieurs dizaines d'invités, le 15 mai 2015. 

Le ministre Jolin-Barrette a confirmé que M. Gosselin était bel et bien son ami. 

Thomas Laberge, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Voici les points saillants du budget fédéral présenté par Chrystia Freeland

Voici des points saillants du budget fédéral présenté mardi par la ministre des Finances, Chrystia Freeland: - Le déficit pour l’année financière 2023-2024 atteint 40 milliards $, soit exactement la limite que s’était fixée la ministre Freeland dans son énoncé économique de 2023. Pour 2024-2025, Ottawa prévoit un déficit de 39,8 milliards $. - ...

Mobilité du personnel en santé: «Nos objectifs n'ont pas changé», dit Christian Dubé

Appelé à commenter l'échec des pourparlers avec la Fédération interprofessionnelle de la santé (FIQ), le ministre de la Santé, Christian Dubé, a laissé savoir mardi que ses objectifs en matière de mobilité du personnel «n'ont pas changé». «Ce qu'on veut, c'est une certaine flexibilité pour être capable de bien servir nos patients et d'avoir un ...

QS propose d'attirer des immigrants qui voudraient travailler en construction

Le gouvernement québécois devrait mettre en place un programme pilote d’immigration permanente pour retenir les immigrants qui travaillent dans le secteur de la construction, propose Québec solidaire. Dans un communiqué publié mardi matin, le co-porte-parole de la formation politique, Gabriel Nadeau-Dubois, a soutenu qu'une telle voie rapide ...