Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Cour supérieure

Demande d'injonction pour suspendre l'interdiction des espaces de prière à l'école

durée 18h00
13 juin 2023
durée

Temps de lecture   :  

1 minute

Par La Presse Canadienne

Un groupe de défense des libertés civiles et une organisation de défense des musulmans demandent mardi à la Cour supérieure à Montréal une injonction qui suspendrait l'interdiction des salles de prière dans les écoles publiques du Québec.

Les avocats de l'Association canadienne des libertés civiles et du Conseil national des musulmans canadiens ont soutenu mardi que cette interdiction, décrétée par le ministre de l'Éducation, causerait un préjudice sérieux et irréparable si elle n'était pas suspendue le temps que la contestation judiciaire soit entendue sur le fond.

Fin avril, le ministre Bernard Drainville a interdit aux directions d'écoles publiques de mettre à la disposition des élèves des espaces pour la prière. Le ministre a déclaré que les élèves seraient toujours autorisés à prier en silence et discrètement. 

Mais les deux organismes soutiennent que pour les musulmans, ce n'est pas une option. Ils estiment que les droits constitutionnels des élèves à la liberté de religion et à la dignité sont violés, parce que ces jeunes sont forcés de quitter le périmètre de l'école pour pratiquer leur religion.

Le gouvernement du Québec soutient quant à lui que cette mesure préserve le caractère laïque des écoles publiques. Les procureurs du gouvernement doivent plaider devant le tribunal plus tard mardi.

La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Ottawa réaffectera 10,5 milliards $ aux soins de santé et le logement

Le gouvernement fédéral réaffectera 10,5 milliards $ des budgets de 69 ministères, organismes et sociétés d'État afin d'augmenter les investissements dans les soins de santé et pour le logement, a présenté la présidente du Conseil du Trésor, Anita Anand.  Les détails figurent dans le budget principal des dépenses du gouvernement, déposé jeudi ...

Des juristes mettent en garde contre le durcissement des peines pour crime haineux

Le gouvernement libéral propose des «sanctions draconiennes» dans le Code criminel dans le cadre de son vaste plan visant à cibler la haine en ligne, prévient l'Association canadienne des libertés civiles. Le ministre de la Justice, Arif Virani, a déposé cette semaine un projet de loi très attendu, présenté comme un moyen de faire face aux ...

27 février 2024

Immigration: Miller n'a «jamais eu l'impression» que le Québec voulait discuter

Le gouvernement du Québec ne souhaite pas réellement avoir une discussion posée avec Ottawa sur les coûts et les conséquences sociales engendrés par l'afflux de demandeurs d'asile, croit le ministre fédéral de l'Immigration, Marc Miller. «La réalité, c'est que je n'ai jamais eu l'impression du gouvernement du Québec qu’ils voulaient vraiment ...