Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Après l'enveloppe de 5 à 7 millions $

Visite des Kings: Québec solidaire demandera à la vérificatrice générale d'enquêter

durée 08h00
20 novembre 2023
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par La Presse Canadienne

Québec solidaire demandera à la vérificatrice générale du Québec d'enquêter sur l'enveloppe de 5 à 7 millions $ destinée à attirer les Kings de Los Angeles à Québec, l'an prochain, pour disputer des matchs préparatoires au Centre Vidéotron.

En entrevue téléphonique avec La Presse Canadienne, le député solidaire de Rosemont, Vincent Marissal, était encore estomaqué des révélations du quotidien La Presse, samedi matin, selon lesquelles, le gouvernement caquiste a eu recours au Fonds de la région de la Capitale-Nationale (FRCN), qui finance notamment les projets d'organismes communautaires et à but non lucratif. 

Le journaliste Tommy Chouinard révélait samedi que le fonds a été bonifié de la somme nécessaire et que la dépense serait étalée sur deux ans étant donné que les projets normalement autorisés ne peuvent pas dépasser trois millions de dollars.

«On a appris dans La Presse qu'il y a eu toutes sortes d'entourloupettes pour dégager les fonds qui n'étaient pas du tout prévus pour ça, qu'on a fait ça par décret en cachette et qu'on fait ça sur deux ans pour que ça passe», énumère M. Marissal, toujours absent de l'Assemblée nationale en raison d'une convalescence.

Le député n'hésite pas à dire que «cela ressemble à un détournement de fonds publics à des fins non légitimes».

«C'est inquiétant quand le gouvernement se met à tripoter des fonds publics pour un caprice du premier ministre qui aime bien, bien ça le hockey», poursuit M. Marissal.

Le député solidaire de Maurice-Richard, Haroun Bouazzi, déposera également une motion à l'Assemblée nationale en début de semaine prochaine pour demander au gouvernement de reculer sur son investissement controversé.

«C'est la seule chose à faire, souligne Vincent Marissal. Franchement, c'est honteux, c'est inexplicable et qui n'a pas de bon sens. Qu'il [le gouvernement] recule, c'est la seule chose à faire. C'est ce que la population demande. Je ne lâcherai pas le morceau.»

Les libéraux aussi stupéfaits

Le Parti libéral du Québec est lui aussi stupéfait de la mesure annoncée par le ministre Éric Girard, mercredi.

«Il n’y a plus de marge de manœuvre dans les coffres de l’État. On apprend ce matin que pour subventionner les deux matchs préparatoires de la LNH à Québec, le gouvernement Legault utilise un fonds régional pour des projets d’entreprises et d’organismes locaux sans but lucratif, le FRCN», a rappelé le chef intérimaire Marc Tanguay, dans une longue publication sur X, anciennement Twitter.

«Le Québec n'a pas financé les matchs de la LNH au Centre Vidéotron en 2017 et 2018. Récemment, le gouvernement de la Nouvelle-Écosse n'a rien dépensé non plus pour la visite des Penguins de Pittsburgh à Halifax.  En dépensant ainsi 7M$ de l’argent des Québécois, considérez-vous [François Legault] toujours sur le terrain des vaches?», a conclu le député de LaFontaine.

Marie-Ève Martel, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Aide aux médias : Mathieu Lacombe va rencontrer la ministre Pascale St-Onge

Une rencontre aura lieu entre le ministre de la Culture et des Communications, Mathieu Lacombe, et son homologue fédérale Pascale St-Onge à la mi-décembre pour parler de l’aide aux médias.  Selon M. Lacombe, Québec fait sa part pour soutenir la presse écrite et demande à Ottawa d’aider davantage les médias électroniques.  Le ministre a ...

durée Hier 9h00

La CAQ «persiste à exploiter» les femmes, selon la solidaire Christine Labrie

Alors que le conflit de travail entre les employés du secteur public et le gouvernement perdure, la députée solidaire Christine Labrie a provoqué de vives réactions au Salon bleu, mardi, en affirmant que «l’État du Québec participe à la violence économique envers les femmes» et que la Coalition avenir Québec (CAQ) exploite celles qui travaillent ...

28 novembre 2023

Négos du secteur public: la FIQ en grève du 11 au 14 décembre

Après le front commun du secteur public, c'est maintenant au tour de la FIQ d'annoncer d'autres journées de grève en décembre. L'organisation syndicale des 80 000 infirmières, infirmières auxiliaires et autres professionnelles en soins sera en grève du 11 au 14 décembre. La grève de la FIQ coïncidera donc en partie avec celle du front commun, ...